lundi 30 septembre 2013

Marseille : un buraliste blesse un braqueur de 17 ans

Publié le 30.09.2013, 08h32 | Mise à jour : 09h20

Un buraliste marseillais a tiré sur un jeune homme de 17 ans qui venait de commettre un braquage lundi matin dans son bar-tabac situé rue Enco de Botte, dans le XIIe arrondissement de Marseille.
 
Un buraliste marseillais a tiré sur un jeune homme de 17 ans qui venait de commettre un braquage lundi matin dans son bar-tabac situé rue Enco de Botte, dans le XIIe arrondissement de Marseille.
 
Un buraliste marseillais a tiré lundi matin avec un gomme-cogne sur trois malfaiteurs cagoulés, qui tentaient de le , blessant un de ses agresseurs, un jeune homme de 17 ans révèle le site de La Provence.
 
Le commerçant a tiré à trois reprises avec un à pompe chargé de gomme et non pas de cartouches classiques, blessant à la jambe l'un des hommes cagoulés.
 
L'état du blessé, qui a été interpellé, n'inspirait «aucune inquiétude», a indiqué une source proche de l'.


Le jeune homme de 17 ans est cependant toujours soigné sur les lieux du vol à main armée, rue Enco de Botte dans le XIIe arrondissement de Marseille. Il venait de commettre un vol à main armée vers 7 heures lundi matin avec deux complices lorsque la situation a dégénéré. Le gérant du bar des Pins aurait ouvert le feu dans la direction d'un des malfaiteurs.

La police judiciaire est actuellement à la recherche des deux complices en fuite.

Ce braquage violent suivi d'un acte d'auto-défense intervient après le décès d'un autre braqueur tué d'une balle dans le dos par un bijoutier de Nice le 11 septembre dernier. Mis en examen pour homicide volontaire et placé en résidence surveillé, le bijoutier de Nice avait reçu un soutien massif en sa faveur sur Facebook.

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.