lundi 30 septembre 2013

Kenya : "Ce n'était que l'avant-première" menacent les islamistes.


L'armée kényane devant le Westgate Mall de Nairobi (Kenya), le 23 septembre 2013. Crédit : AFP / SIMON MAINA

Les insurgés islamistes qui ont revendiqué l'attaque terroriste du Kenya se sont moqués sur Twitter et ont menacé de nouvelles attaques.

Les insurgés islamistes somaliens shebab revendiquent l'attaque terroriste au centre commercial de Nairobi. "La fascinante performance des guerriers du Westgate est sans aucun doute captivante, mais ne désespérez pas les gars, ce n'était que l'avant-première du premier acte", ont écrit les shebab sur Twitter dans la nuit de jeudi 26 à vendredi 27 septembre.

Ils se moquent également du "gouvernement kényan (qui) est toujours dans le désarroi". Et ajoutent qu'il "lui faudra plusieurs mois pour comprendre pleinement ce qui s'est vraiment passé au Westgate".


"Kényans, c'était un grand plaisir de vous enchanter pendant plus de cent heures. Vous avez été un merveilleux public", ont-ils aussi écrit.

Le leader des shebab, Ahmed Abdi Godane, a déclaré que l'attaque du Westgate avait été menée en représailles de l'intervention militaire du Kenya en Somalie. L'armée kényane était entrée fin 2011 en Somalie pour attaquer des bases shebab et s'y trouve toujours, désormais intégrée dans une force multinationale de l'Union africaine comptant quelque 17.700 hommes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.