mardi 28 mai 2013

Affaire Cahuzac : L’arbre qui cache la forêt


 Publié le par

François Hollande a du souci à se faire : Pierre Condamin-Gerbier explique n’avoir pas supporté constater que ceux qui critiquaient Jérôme Cahuzac avaient eux-mêmes de l’argent caché dans les coffres-forts suisses.
 
Ils seraient une dizaine à avoir un compte dans la banque suisse Reyl parmi les personnalités politiques françaises actuelles. C’est ce qu’affirme un ancien salarié, aujourd’hui libéré du secret bancaire. S’il dit vrai, une bombe s’apprête à exploser.
On peut aboutir à un vrai scandale républicain. Il y a des Cahuzac à droite et d’autres Cahuzac à gauche. Au sommet de la pyramide, il y a des motivations du secret qui sont tout à fait détestables. C’est le mensonge d’un système politique.”

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.