vendredi 2 novembre 2018

Macron = produit toxique = danger


Biocide

Comme son prédécesseur, notre freluquet présidentiel aime bien voyager, d’autant plus, que ce n’est pas lui qui paye.


Dernièrement, il était en Tchéquie et en Slovaquie, ces deux pays récalcitrants à l’immigration afro-musulmane, pour tenter de les amener à changer d’avis.
En accord total sur ce sujet avec cet autre apôtre de l’intérêt des autres avant les nôtres, qui est ce trop envahissant pape du nom de François.
Encore un qui ferait mieux de s’occuper de sa sacristie.
Il s’agissait pour Macron, de tenter de briser la cohésion du groupe Visegrad, en jouant la carte Slovaquie-Tchéquie contre la Hongrie et la Pologne et préparer les élections européennes, afin d’isoler Orban, en priorité.
Tout en essayant de leur fourguer quelques spécimens de la diversité colorée, dans le genre de ceux qu’il pelotait sans vergogne, lors de son voyage à Saint Martin.
« Nous avons une exigence collective de cohérence et de solidarité » « On ne peut pas bénéficier du budget européen, sans admettre la solidarité en matière migratoire » « L’Europe n’est pas un supermarché, on doit accepter les valeurs de l’Europe »
En fait, des soit disant valeurs qui signifient la perte de l’identité de l’Europe!
Mais il n’en a rien à faire Macron des identités.
Au contraire, pour lui, elles sont un handicap car elles ont besoin de frontières.
Ce qui gène fortement les mouvements d’argent et les trafics en tout genre.
Mais ces pays que tu dénonces comme n’étant pas solidaires avec les engagements de Bruxelles, n’en veulent pas de tes propositions, assorties, par la même occasion, de quelques menaces sous-jacentes.
Tu as choisi le mauvais camp du mondialisme, avec son corollaire l’immigration de masse et les peuples européens préfèrent ce populisme, que tu détestes.
Surtout quand il est de droite.
N’a t’il pas dit récemment:  » Nous sommes comme dans les années 30, quand les nationalismes annonçaient ce qui allait arriver ».
Mais à l’heure actuelle Macron, c’est plutôt le sentiment national qui évitera la guerre, que toi et tes maîtres financiers nous préparent,  par toute cette immigration africaine et musulmane.
Si De Gaulle voulait une Europe des Nations, Macron préfère la disparition des nations européennes, pour le grand village mondial.
Et ses pires ennemis sont Salvini et Orban, accusés des pires tares; ils sont des populistes.
Macron veut nous vendre à tout prix un système multiculturel et multi ethnique qui ne fonctionne pas, pendant que Orban dénonce le danger des élites mondialistes.
Mais il ne craint pas de se contredire, à travers des postulats qui ne sont que des oxymores, surtout lorsqu’il se trouve à l’étranger.
« Je crois à une Europe des peuples avec des identités fortes et une diversité revendiquée; mais à une Europe qui protège davantage et qui soit plus souveraine ».
Lui qui s’oppose aux identités nationales, serait en train de nous faire croire, qu’entre temps il a changé d’avis, comme un caméléon change de couleur.
Et lorsqu’en France, la libre expression se réduit comme peau de chagrin et que la justice n’est plus équitable, il rajoute : « Je me battrai partout où l’on veut faire reculer la place de la Justice et la capacité des journalistes à travailler librement ».
Ne nous joue pas cette comédie de mauvais acteur, alors que depuis que tu est Président la liberté d’expression ne fait que reculer et que la justice avance dans le sens de tes idées.
On peut s’étonner que cet hurluberlu mis à la tête de l’Etat par des inconscients et les forces occultes des grandes banques bénéficie encore de 29% de voix favorables.
Le peuple n’a encore pas pris la mesure du danger que représente ce personnage, avec tout le poids du Système derrière lui.
L’urgence est à l’union sacrée des anti-mondialistes en oubliant les querelles de partis, tant en France qu’en Europe, si l’on ne veut pas un jour ne plus reconnaitre sa ville ou son village.
« Le véritable exil, ce n’est pas d’être arraché à son pays, c’est d’y vivre et de n’y plus retrouver de ce qui le faisait apprécier »   ( Edgard Quinet 1803-1875 ).
Onyx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.