dimanche 24 juin 2018

L’Aquarius



migrants3

Publié le

Voilà un cargo d’allure neuve et moderne qui est la propriété d’une ONG allemande, et il n’est pas le seul puisque un autre navire transportant des clandestins cherche à transposer sa cargaison de délocalisés à Malte ou en Italie, qui n’en veut pas.

Pourquoi alors ne pas les déposer en Tunisie aussi proche que Malte ?
La grosse Merkel semble avoir fait quelques émules dans son pays avec les Grünen et les No Border Kitchen, immigrationnistes Peace and Love particulièrement actifs.
Mais qui finance les énormes sommes nécessaires à l’achat, l’entretien et le fonctionnement de ces transports, comme de la prise en charge de leurs équipages ?
On parle de Soros, qui est dans tout les mauvais coups déstabilisateurs des nations européennes, mais qui sans doute, même s’il en reste le principal acteur, est accompagné par d’autres sources financières mondialistes et pro-immigration qui sont derrière lui.
Les passagers de l’Aquarius auraient payé 3000 € par personne.
Comment ces prétendus malheureux « migrants » font ils pour sortir cet argent ?
Un parisien curieux de la chose s’est permis d’interroger plusieurs « migrants » qui lui ont affirmé n’avoir pas déboursé un sou.
D’autre part, quand les passeurs, ces nouveaux trafiquants « d’esclaves », tous volontaires à un esclavage doré en Europe, larguent leurs passagers à 12 nautiques des côtes libyennes et appellent les ONG ou un Centre de secours italien pour les récupérer, ce n’est plus de l’humanisme.
C’est un procédé de la maffia, qui curieusement, n’est pas dénoncée par tout les pourvoyeurs moralistes de faux réfugiés.
En fait, les conditions d’accueil semblent se durcir devant le refus des peuples européens à recevoir ceux qui veulent prendre leur place.
Salvini, en Italie, que l’on ne peut que féliciter, reste ferme sur ses positions, mais la France, avec Macron aux commandes, reste ouverte à l’immigration, sous le prétexte qu’il faut s’en tenir à respecter un quota de « migrants » pour chaque pays; sans apporter la moindre résolution au problème.
L’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) a reçu pour mission de se rendre à Valence, afin de vérifier quels seraient les clandestins qui auraient droit à l’asile en France.
Il ne faut pas trop s’attendre à de la fermeté, puisque 60% de soudanais l’ont obtenu en 2017, lors d’un débarquement semblable.
 Coût des demandeurs d’asile en général: 2255 € mensuel pour entretenir des arrivants qui ont bien l’intention de se fixer chez nous, et qui toute leur vie seront à la charge des couillons de payants.
Ne nous faisons aucune illusion, avec Macron il n’y aura ni expulsions, ni limitation du droit d’asile, ni des 340 000 visas délivrés chaque année.
Au contraire, le regroupement familial sera élargi, comme il l’a annoncé et la régularisation de 30% de clandestins maintenue; et les déboutés du droit d’asile, jamais expulsés et assurés de vivre avec l’aide généreuse des associations de bénévoles ou de tomber dans la petite ou grande délinquance. Après nous le déluge, pourvu qu’ ils sauvent leurs prébendes et leurs carrières lucratives.

Pascal Sévran écrivait déjà en 1990 à propos de l’Afrique: » Des gens qui ne savent rien faire d’autre que d’engrosser leurs femmes pour les transformer en poules pondeuses, tout en comptant sur l’Europe pour soigner, élever éduquer et dorloter leur interminable progéniture ».

La composition de l’équipe de foot, dite (les Bleus) est déjà symbolique du grand remplacement en cours.
On a peine à le croire, mais les populistes que Macron appelle avec mépris de la lèpre nationaliste fait plus peur à cette gouvernance de malheur que l’envahissement du pays et la montée en puissance d’un islamisme prêt à tout pour s’imposer.

En réalité, depuis la fin de la dernière guerre, les mentalités des nations européennes sont imprégnées de marxisme, et de ce fait il est encore très difficile d’amener nos compatriotes à revoir leur logiciel de pensée.

Jean Marie le Pen en sait quelque chose, lui qui depuis plus de 40 ans prêche dans le désert.


Onyx
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.