vendredi 26 septembre 2014

Aux fous… de Dieu !


Trois questions sur l’Etat islamique - YouTube thumbnail


Le 25 septembre 2014


   
Le Dieu qu’ils prient cinq fois par jour ne peut que les envoyer au diable.

Plus près de Toi ? Mon Dieu !
 Dans la lettre chargée qu’ils ont adressée au président de la République, les assassins d’Hervé Gourdel expriment l’idée que ce meurtre sans circonstances atténuantes leur permettra de « se rapprocher de Dieu »…
Serge Gainsbourg, dans des volutes de fumée bleue, décrivait Dieu en fumeur de havanes.
 Baste !
 L’Éternel, au sein de ses nuages, en sourit encore dans sa barbe.
Ces fous, qui sont des furieux, ces furieux, qui sont des fous, osent eux aussi créer un Dieu à leur image.
 Le Dieu qu’ils révèrent et à qui ils dédient des sacrifices humains n’est qu’une idole sanglante, un Dieu de ténèbres et de haine, un boucher-charcutier halal, encagoulé et le couteau à la main.

Ces crétins dégénérés sont aliénés au point de croire que leur Dieu, le clément, le miséricordieux, comme ils psalmodient sans comprendre ce qu’ils disent, n’a créé l’homme que pour le plaisir de le voir égorger l’homme, comme un mouton ou comme un porc.

 Respectant des règles imbéciles, édictant des sentences inhumaines, ces fidèles intransigeants sont trop bas, trop au-dessous du niveau minimal de la conscience pour se rendre compte qu’ils sont les pires blasphémateurs de ce qu’ils appellent leur religion et que le Dieu qu’ils prient cinq fois par jour ne peut que les envoyer au diable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.