samedi 29 juin 2019

La vérité au sujet de l’attitude criminelle de Carole Rackete, “héroïne” des partisans du grand remplacement

 
 
 
par 29 juin 2019
 
 
Italie – Tous les médias francophones alignés sur la police de la pensée favorable à l’immigration illégale ont pleuré sur le sort de la “capitaine” Carole Rackete, arrêtée par la police italienne.
 
Les médias aux ordres nous la présente unanimement comme une héroïne osant risquer la prison pour sauver de pauvres immigrés.
 
La vérité est une fois de plus bien différente.
L’allemande Carole Rackete, aux commandes du navire Sea Watch 3, pouvait compter à bord sur le soutien de plusieurs figures du Parti Démocrate italien, parti de gauche plus préoccupé par les immigrés illégaux que par les Italiens les plus démunis.
Encouragée par cet appui, Carole Rackete a voulu accoster de force, n’hésitant pas à risquer d’écraser une patrouille de la Garde des Finances.
Un “détail” que vous ne trouverez pas dans les médias du système.
 
Pourtant, Matteo Salvini en a donné tous les détails, félicitant au passage les forces de l’ordre et les militaires.
“Ce soir, comportement criminel du commandant du navire pirate qui a tenté d’écraser contre le quai du port de Lampedusa un bateau de patrouille de la Garde des Finances, avec l’équipage à bord, mettant la vie des agents en danger. Des voyous !”
“Sea Watch a écrasé un patrouilleur de la Flamme Jaune. Nos agents de la Garde des Finances étaient en grande difficulté, mais les députés de gauche ont applaudi le commandant hors-la-loi, fou.”

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.