mardi 6 novembre 2018

Contrairement aux islamistes, les “terroristes” de “l’ultradroite” sont toujours arrêtés avant de commettre un attentat…


 
Contrairement aux islamistes, les “terroristes” de “l’ultradroite” sont toujours arrêtés avant de commettre un attentat…
 
      
 
Quelle efficacité du côté du régime…
 
Que préparaient ces dangereux individus ?
“un projet, imprécis et mal défini à ce stade, d’action violente”
La France l’a échappé belle !
 
Six suspects en lien avec la mouvance de l’ultradroite (?) ont été interpellés aujourd’hui par les services antiterroristes dans le cadre d’une enquête sur un projet d’action violente aux contours imprécis visant le président Emmanuel Macron.
Ces interpellations ont été conduites dans les départements de l’Isère, de l’Ille-et-Vilaine et de la Moselle.
Les investigations en cours doivent permettre d’établir la réalité et la nature exacte de cette menace.
 
Bref, voilà qui sent l’intox à plein nez.
 
A l’approche de la contestation du 17 novembre, le régime semble fébrile.
 
La précédente affaire impliquant des membres de cette mystérieuse ultra droite, en juin dernier, s’était terminée en jus de boudin.
 
Rien de concret.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.