samedi 20 juillet 2019

Rubrique : provocations minables.

 
 
 
 
 
J’aime bien Nadine Morano.
 
Ce n’est pas nouveau, même si je n’ai pas d’accointances avec ses idées politiques, j’ai toujours trouvé qu’elle incarnait avec vaillance le courant populaire de la droite politique.
 
Et puis cette façon de porter avec une certaine fierté ses origines prolotes, en général j’aime bien.
Mais surtout ce qui me l’a rendue rapidement sympathique c’est la haine sociale que lui voue la France d’en haut et en particulier les petits-bourgeois.
Quelqu’un qui se fait traiter de connasse par cette carne sénile de Guy Bedos ne peut pas être complètement mauvaise.
Toute cette engeance insupportable que l’époque nous impose passe son temps à lui vomir dessus, ce qui est la preuve irréfutable que c’est probablement quelqu’un de bien.
Elle vient de produire un tweet à propos de la porte-parole du gouvernement où elle ne dit que des choses avérées.
Et en effet, Sibeth N’Diaye est bien d’origine sénégalaise, et alors qu’elle occupe une fonction officielle dans le gouvernement français, passe son temps à se déguiser et alors qu’elle représente son pays, se trimbalant en pyjama en toutes occasions.
Sur ses origines sénégalaises on confirmera qu’elle est effectivement (tant mieux pour elle) bien née, fille d’un des dirigeants du Parti Africain de l’Indépendance (PAI) qui était le Parti communiste pour l’Afrique de l’Ouest.
J’ai eu l’occasion de fréquenter ce monde-là pour des raisons professionnelles et politiques, j’y ai gardé des amis, et je sais de quoi je parle.

Il n’est pas envisageable que ce comportement soit autre chose qu’une volonté de provocation.
Mais il faut savoir que cette manie de s’habiller n’importe comment pour les cérémonies officielles humilie les Sénégalais attachés eux à l’élégance et à la tenue dans les circonstances qui le méritent.
Et qui auraient aimés être fiers et à juste titre qu’une personne d’origine sénégalaise accède à un poste de ministre de la république française.
Aujourd’hui ils en ont plutôt honte.
Et c’est cela que je pourrais reprocher à Nadine Morano, d’avoir finalement cédé à la provocation.
Ce qui permet à toute la macronie et ses petits valets dans la presse de se livrer à un lynchage absolument inepte avec une accusation de racisme complètement absent du tweet de Nadine Morano. Mention spéciale au service public audio-visuel qui a décidé de battre la Pravda sous Staline à plate couture.
Dernière en date des crapules macroniennes à se manifester, j’ai nommé, vous n’allez pas le croire, Alexandre Benalla !
Emmanuel Macron est tranquille, la bourgeoisie apeurée s’est ralliée avec armes et bagages, lâcheté habituelle en bandoulière, à celui dont elle pense qu’il protégera ses petits sous.
Maintenant il faut rallier les imbéciles de la gauche sociétale, alors ce sera la PMA, la GPA, l’euthanasie, et des polémiques bidons avec accusation de racisme, d’homophobie, de grossophobie, et de xénophobie lancée à tout propos contre ceux qui ne se résolvent pas à l’usurpation d’Emmanuel Macron.

Surtout refuser ces grossières diversions.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.