jeudi 24 juillet 2014

Anne-Sophie Leclère, condamnée sur plainte de Walwari, association de Taubira.

24 juillet 2014 Lu dans Minute :


"L’incroyable condamnation d’Anne-Sophie Leclère par le tribunal correctionnel de Cayenne est venue mettre en lumière Walwari, mouvement fondé par Christiane Taubira.

 Au procès d’Anne-Sophie Leclère, Walwari s’est porté partie civile et le tribunal lui a accordé 50 000 euros à titre de dommages-intérêts !
Une somme à acquitter conjointement par Anne-Sophie Leclère et par le Front national. [...]

A quel titre Walwari s’est-il porté partie civile ?
 Sur quelles bases le tribunal a-t-il estimé que cette constitution de partie civile était recevable ? Mystère guyanais.
 Les attendus du jugement n’en disent rien.
 Les statuts de Walwari… non plus !
 L’objet de ce mouvement politique guyanais est, entre autres banalités, de « contribuer à développer la responsabilité et la dignité de l’homme ». (???)
 La possibilité d’ester en justice n’est pas prévue par les statuts…
 Tout juste est-il mentionné que le secrétaire général de l’organisation « agit et défend en justice le mouvement ».
Or Walwari n’était pas en cause dans le photomontage.

 Walwari, c’est, à l’origine, le mouvement politique de Christiane Taubira-Delannon ainsi qu’elle se faisait appeler, s’étant adjoint le patronyme de son mari, Roland Delannon, rencontré dans les années 1970 alors qu’ils militaient tous deux au Mouvement guyanais de décolonisation (Mo guyde) qu’il avait fondé. [...]

Taubira n’est pas que la fondatrice – avec son mari – de Walwari comme on l’a lu depuis le jugement contre Anne-Sophie Leclère.
 Elle en est une des élues.
Donc un membre.
Ou alors, si elle l’a quitté, Walwari n’est pas au courant.
Car à la rubrique « nos élus » de son site, Walwari affiche, sur le plan national, un sénateur, Jean-Etienne Antoinette, par ailleurs maire de Kourou, et « Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice », avec cet ajout : « Elle n’a cessé depuis 1993 de participer pleinement à la vie de ce parti. »
 Pas au sein de la commission juridique tout de même ? [...]

Le siège social de Walwari est au 35, rue Schoelcher, à Cayenne. C’est l’adresse de la permanence parlementaire de Christiane Taubira. [...]"

Michel Janva

Posté le 24 juillet 2014 à 11h28 | Lien permanent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.