jeudi 8 décembre 2016

Société : quand les femmes sont indésirables dans les lieux publics

 
 France 2France Télévisions
publié le 07/12/2016 | 22:55
 
Aujourd'hui, des associations alertent sur ces quartiers où les femmes deviennent indésirables dans l'espace public. Se promener en jupe ou boire un café en terrasse peut alors devenir un vrai défi pour elles.

Des terrasses de café et des rues qui ont un point commun : les femmes semblent effacées.
Dans certains quartiers populaires, les hommes occupent les lieux et les femmes subissent.
Dans une banlieue parisienne, France 2 a suivi deux militantes de "La brigade des mères".
 Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers.
Pour démontrer la réaction des hommes, elles filment dans un bar en caméra cachée.
Dès l'entrée, on leur demande pourquoi elles viennent.

 Braver un interdit pour une femme

Dans ce bar, que des hommes, pas très accueillant. Le patron n'a pas envie de discuter et d'autres hommes sont choqués de voir ces femmes.
"Dans ce café, il n’y a pas de mixité", assure sèchement un homme.
Aller dans un bar, ici à Sevran (Seine-Saint-Denis), c'est braver un interdit pour une femme.
Pourquoi les hommes rejettent-ils les femmes ?
 Un problème de tradition, de culture, mais aussi de religion selon ces militantes.
 Régulièrement menacées, au passage d'une voiture qui ralentit, les deux femmes préfèrent arrêter l'interview.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.