lundi 5 décembre 2016

INFO LCI - Nîmes : deux mineurs remis en liberté après 224 vols à la roulotte

Le 05/12/2016
 
 
INFO LCI - Nîmes : deux mineurs remis en liberté après 224 vols à la roulotte
FAIT DIVERS -
 
Deux mineurs de 17 ans ont été interpellés dernièrement à deux reprises pour des séries de vols à la roulotte et de dégradations de voiture.
 
Au total, ils auraient commis 224 délits en à peine un mois et demi.
Avant d'être remis en liberté.
Les stakhanovistes du vol à la roulotte.
 Deux mineurs âgés de 17 ans ont été arrêtés il y a quelques jours par les policiers nîmois pour une série de 224 vols et dégradations de voitures perpétrés dans des parkings de la ville.
Le tout en à peine un mois et demi.
 Selon nos informations, après avoir été présentés jeudi dernier à la justice, ils viennent d'être remis en liberté, sous contrôle judiciaire.

Le début de l'affaire remonte à la mi-novembre.

Les plaintes pour vols à la roulotte s'accumulent sur les bureaux des policiers nîmois.
 Les principales dégradations s'observent dans des parkings, de nuit.
Les policiers montent alors un dispositif de sécurité.
Et interpellent le 13 novembre deux jeunes garçons en flagrant délit.
Les fautifs sont ensuite relâchés et placés sous contrôle judiciaire pour une série de 44 faits qu'ils reconnaissent.

20% de l'activité annuelle des vols à la roulotte
L'enquête se poursuit sous la houlette de six enquêteurs de la sûreté départementale qui se relaient pour enregistrer toutes les plaintes des Nîmois.
Au total, 224 sont déposées pour des faits allant du 3 octobre au 13 novembre.
Les deux mineurs sont alors interpellé une seconde fois.
Avoir avoir reconnu leur participation aux 224 faits, ils sont présentés à la justice jeudi dernier.
Mis en examen, ils sont néanmoins à nouveau relâchés et placés sous contrôle judiciaire.

"A eux deux, ils détiennent environ 20% de l'activité de vols à la roulotte sur une année dans la ville. On est vraiment entre le vandalisme et le vol d'objets à l'intérieur des véhicules", explique auprès de LCI une source policière.
 Le nombre de plaintes a quoiqu'il en soit chuté depuis la première arrestation des deux adolescents. Tout du moins pour le moment.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.