mardi 18 juillet 2017

Chère Brizitte … ( deuxième couche)

           
Le 18/07/2017
 

  Résultats de recherche d'images pour « brigitte et emmanuel macron »
 
 
Suzanne, un contributrice zélée de notre blog, vient de m’enlever une épine du pied !
 
L’épouse du nouveau président de la République, Brigitte Macron, attirait plutôt ma sympathie et après la parenthèse malencontreuse des copines de Normal 1er, elle me paraissait rejoindre Carla Bruni pour redonner une belle image de la France.
Mais, une chose me gênait …
Sa façon de s’habiller « trop court » qui, selon moi, ne cadrait pas avec son âge et son rôle de « première dame de France » comme on dit dans les gazettes.
Ecrire un article sur le sujet m’apparaissait comme délicat, tant il devient délicat, pour un homme, de se risquer à disserter sur le look  féminin.
Et c’est là que Suzanne intervient et me libère de cette angoisse insupportable en me proposant une lettre ouverte à Brigitte Macron.
 
Lettre ouverte que voici :
 
Chère Brizitte,
Comme nous avons deux petites années de différence, à ton profit, que j’ai donc le même âge que ton premier mari (enfin j’imagine, puisque je ne connais pas son signe astrologique.), que ton second enfant, Tiphaine a l’âge de mon fils et de Manu (donc plus de 24 ans d’écart avec toi, puisque Manu est né un 21 décembre, presque pour Noël), et que nous sommes de la même génération, je me permets de te tutoyer !
Oh, nous avons quelques différences, je l’avoue.
Mon mari est un tout petit peu plus âgé que moi, et nous nous sommes mariés un an plus tard que toi, alors que tu avais déjà un fils, Sébastien. 
Que veux-tu !
Faire des études de troisième cycle, ne m’a pas permis de me marier plus tôt – j’aurais dû faire une simple maîtrise et un CAPES -, et nous avons profité de notre jeunesse.
Voilà, je voulais te parler de copine à copine, parce qu’il y a des trucs que je voudrais que tu saches et que, seule, une copine peut te dire.
Je sais que tu as été marquée par mai 1968 (et ça se voit).
Moi, finalement, j’ai adoré occuper le lycée avec les copains.
La seule chose qui m’inquiétait était le risque de ne pas pouvoir passer le BAC qu’on avait menacé d’annuler cette année-là. (Ben oui, j’avais un an d’avance, donc toi, tu devais être en troisième ou en seconde ; j’imagine ?)
Tu devais faire, comme moi, tes versions latines et grecques en écoutant « Salut les Copains »
Pourquoi je dis cela ?
Parce que tu as gardé l’habitude des coiffures à la Sylvie Vartan (même lorsque tu te fais un chignon) et autres Stone et France Gall  et que tu t’habilles toujours dans le style de l’époque, en mini-jupe ou mini-robe !
(En 1969, le photographe de mode Berry Berenson photographie sa sœur, Marisa Berenson, mannequin et future actrice, dans une rue passante, vêtue d’une minijupe d’Yves Saint Laurent. Déjà…).
C’est d’ailleurs à ce propos là que je voudrais te donner un conseil.
Tu le sais sans doute, nous sommes en 2017.
Les mœurs ont évolué et nous arrivons à une époque où la mode serait plutôt à la bâche complète en guise de vêtement féminin qu’à l’exhibition de nos jambes.
 


Aussi, j’ai eu un peu honte de te voir en mini-robe lors de l’enterrement de Mme Simone Veil et de lire, sur certains journaux étrangers que tu avais respecté les codes du deuil parce que tu portais une petite culotte noire.
Je comprends que, depuis le temps, tu sois fidèle à Yves Saint Laurent et que tu aimes particulièrement Vuitton (Maison LVMH), mais il faudrait leur expliquer que tu es grand-mère, et qu’il faudrait que leurs relookeurs essaient de ne pas te sortir des sacs en guise de robe, ou des vestes qui te grossissent et ne te mettent pas en valeur lorsque tu portes des slim.
Il semble que tu sois mince, et pourtant, on dirait que tu n’as pas de taille et une grosse poitrine.
Et, surtout, ferme tes vestes.
Parfois on dirait que tu es enceinte …
 
 
Tu devrais leur proposer de recopier pour toi la garde-robe de Carla (il paraît que vous êtes amies) ou de Mélania : robes ceinturées et/ou cintrées, longueur au genou, pantalons classe, allongeant les jambes.
 
 
Bon, je te l’accorde, elles sont plus jeunes que nous.
Mais tout de même !
On dirait presque que tu es leur mère.
Remarques que Mélania n’a que 7 ans de moins que Manu.
Mais regarde Donald Trump, qui a le même écart d’âge avec son épouse que toi avec Manu : il porte beau et a une certaine classe, quoiqu’en disent nos gazettes.
Fais comme moi : une séance d’abdos tous les matins, des exercices pour affiner la taille et raffermir la poitrine.
Cela ne mange pas de pain, fait du bien et le regard admiratif de ton fils, te paiera mille fois pour ce petit quart d’heure quotidien.(Oh pardon, de ton mari, excuses moi pour ce lapsus, je pense toujours au regard fier de mon fils lorsqu’il est heureux que je fasse attention à mon look).
 
 
Et puis, maintenant que je paye ton entretien avec mes impôts, je te suggère – ça ne te coûtera rien – de prendre des leçons de maintien.
 Redresse la tête lorsque tu marches !
 On dirait que tu n’a pas de cou ou que tu as une sarcopénie, fonte des muscles cervicaux, qui t’oblige à marcher la tête baissée.
 
 
Essaie de ne pas porter des talons aussi hauts, je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles tu marches comme une gazelle à qui on aurait cassé trois pattes.
Et puis, ne croises pas les jambes et ne les entortille pas au niveau des chevilles.
Tu as de belles jambes (moi aussi !), mais cela ne les met pas en valeur, et… on voit ta petite culotte en photo sur tous les magazines mondiaux !
 
Enfin, ta coiffure !
Il parait que tu portes une perruque.
Je n’en sais rien et je m’en fiche, pour tout te dire !
Néanmoins, il est vrai que pour ton âge, tu as l’air d’avoir épais de cheveux.
J’en suis jalouse.
Cette coupe, toujours la même, donne l’impression que tu es restée coincée aux années 60.
Bien sûr, la frange cache une partie de nos rides (rassure-toi, moi aussi, je porte une frange), mais ces cheveux, style paille sèche, et la longueur de ton carré ne mettent pas ton visage en valeur, et accentuent plutôt ton âge.
Lorsque tu te fais un chignon, c’est mieux.
Il faudrait que tu demandes à M Flanby (ton mari l’a invité à Nice avec Nicolas) le nom de son coiffeur.
Certes 10 000 €/mois, c’est cher (encore que dans ton cas, c’est l’Etat qui paye), mais au moins, il a presque su nous faire croire que François n’avait pas encore de cheveux blancs.
 
J’ajouterai, en tant que maman d’un fils aussi doué que Manu, que tu devrais faire attention à ce que Manu dit ou fait en public.
Ce n’est pas parce qu’on a été banquier, premier Secrétaire de l’Elysée pendant 2 ans, puis Ministre du Budget pendant encore 2 années qu’on peut se permettre de dire tout et n’importe quoi.
Tu sais, il y a beaucoup d’autres français aussi doués, voire plus doués, que lui, qui n’en parlent pas et qui travaillent tranquillement, sans bruit, pour le bien de la nation. 
Ils ont aussi une pensée complexe, mais tentent de s’adapter à leurs interlocuteurs, pour les comprendre, se faire comprendre, et les aider si besoin.
Ces surdoués savent lire (non, ils ne sont pas illettrés car ils savent même épeler) et pourraient être vexés de constater qu’ils ne sont que des « rien » en attendant, sur le quai d’une gare, le train qui les amènera sur leur lieu de vacances en prenant soin de la planète.
Ces surdoués comprennent tous les symboles de tes superbes mises en scène, mais à la longue, ça les fatigue !
Car ils aiment aussi se balader sur la plage, regarder un papillon se poser sur une fleur ou un bateau voguer au loin, sur une mer tranquille, sans se poser la question de savoir ce que ces images veulent dire au niveau symbolique simple ou archétypal au sens jungien du terme et sans s’imaginer marcher sur l’eau.
 
Et puis, comme tu as été sa prof, tu pourras lui rappeler la fin de César et de tant d’autres grands hommes qui se croyaient être des Dieux.
 
Voilà, chère Brizitte, les conseils de copine que je voulais te donner.
J’espère que tu ne m’en voudras pas, sachant que certains humains serviles n’osent pas dire la vérité de peur de perdre leur statut, alors que de véritables amis savent que des conseils judicieux peuvent être importants à un moment ou à un autre de ta vie.
 
Tu embrasseras bien fort tes petits-enfants – 7, c’est merveilleux – de ma part.
 
Bisous
 
Suzanne pour  A droite, fièrement  !

2 commentaires:

  1. ERREUR PAGE 3 DERNIER PARAGRAPHE MELANIA TRUMP A 7 ANS DE PLUS QUE MACRON ET NON PAS LE CONTRAIRE.....

    RépondreSupprimer
  2. Cool the Girls ... comme dab , jolie humour . Pour ceux que ça intéresse , Je suis née moi aussi le XXI/XII/ à 6 H 12 pm (solstice d'hiver)qui sait je serais peut-être disponible pour être Président ??? Quoi que le poste de 1er Ministre me conviendrait mieux . Allez ,bon travail à tous . KC

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.