vendredi 7 avril 2017

Caporal-chef Julien Barbé, mort pour la France

Le 07/04/2017
 
 

Posté dans Forces terrestres, Opérations par Laurent Lagneau Le 06-04-2017

Le 5 avril, au cours de l’opération tripartite Panga, menée dans un secteur situé près de la frontière séparant le Mali et le Burkina Faso, le caporal-chef Julien Barbé, 27 ans, a été mortellement touché lors d’un accrochage avec des jihadistes.

Né le 1er septembre 1989 à Bézons (95), Julien Barbé s’est engagé le 1er février 2011 en tant que volontaire de l’armée de Terre au 6e Régiment du Génie d’Angers.
À l’issue de sa formation initiale, il est affecté à la 3e compagnie de combat de génie.
Six mois plus tard, il élevé à la distinction de sapeur de marine de 1ère classe.
Sans tarder, le jeune militaire du rang rejoint la Guyane pour prendre part à l’opération Harpie, menée, dans des conditions rustiques et difficiles, contre les orpailleurs clandestins.
 Puis, en janvier 2013, il est envoyé une première fois au Mali au titre de l’opération Serval, en qualité de radio-tireur.
« Il y démontre de remarquables capacités d’adaptation et participe ainsi pleinement à la réussite de la mission », souligne sa hiérarchie.
De retour à Angers, il se voit confier la responsabilité d’opérateur VAB Génie et obtient son certificat de qualification technique.
Le 1er décembre 2013, il est promu caporal.
Puis, il participe à une nouvelle opération extérieure, cette fois en Côte d’Ivoire, où il « s’illustre par sa grande réactivité et ses prises d’initiatives toujours judicieuses et appropriées. »
Après les attentats de janvier 2015, le caporal Barbé participe à l’opération intérieure Sentinelle.
Ce sera également le cas en août 2016, après avoir été désigné pour encadrer les recrues du 6e RG au centre de formation initiale des militaires de la 9e Brigade d’Infanterie de Marine à Coëtquidan et signé un nouveau contrat de 6 ans.
Promu caporal-chef et chef d’équipe du combat du génie, il est de nouveau envoyé, le 15 février 2017, au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane, au sein du groupement tactique désert Douaumont.
Décoré de la médaille de la Défense nationale Bronze et de la médaille outre-mer avec les agrafes Sahel et République de Côte d’Ivoire, titulaire du titre de reconnaissance de la Nation, le caporal-chef Barbé s’était vu remettre la croix du combattant le 5 avril 2016.

Il était marié avec deux enfants à charge.

opex360

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.