mercredi 14 septembre 2016

La députée PS Andrieux de Marseille fête l’Aïd

14 septembre 2016


députée PS


Pourquoi une députée PS de Marseille fête-t-elle l’Aïd? Pour plaire à ses électeurs musulmans bien sûr.
 
 Car la laïcité a peut-être du bon, mais rien de tel qu’un bon relent de communautarisme, repeint aux couleurs du « vivre ensemble » pour éviter la catastrophe en juin 2017.
 
La fameuse députée PS Andrieux
 
Connaissez-vous Sylvie Andrieux?
 Fille du sénateur Andrieux, proche de Gaston Defferre, filleule d’une sénatrice des Bouches-du-Rhône, Sylvie Andrieux est un pur produit du système décadent appelé Vè République.
Entre autres faits d’arme, elle a été vice-présidente de la MNEF.
Cette seule mention dans son CV suffit à dissiper tout soupçon sur son éventuelle malhonnêteté.
On notera juste qu’elle fut condamnée à un an de prison ferme en 2013, peine confirmée en 2014. Selon toute vraisemblance, elle siège à l’Assemblée Nationale munie d’un bracelet électronique. Signalons juste qu’il lui est reproché d’avoir détourné 700.000 euros de subventions du Conseil Régional au profit d’associations bidons.
Une babiole, qui ne nourrit absolument pas l’idée du « Tous pourris! », et qui ne fait absolument pas le jeu du Front National.
 
Andrieux drague les musulmans
 
Andrieux, qui fut élue en 2012 avec 50,99% face au candidat du Front National, aime caresser les Musulmans dans le sens de la barbe, et on comprend pourquoi en regardant ses scores électoraux.
Ainsi, au premier tour de 2012 (avant sa condamnation donc), elle a recueilli brillamment 10.948 voix, soit 15% des inscrits.
Le candidat en tête à l’issue du premier tour était Stéphane Ravier (FN), avec 10.975 voix.
Au second tour, la même Andrieux a recueilli 17.962 voix, soit 25% des inscrits.
Ravier a recueilli pour sa part 17.263 voix.
 
700 voix de différence entre les deux, ça pèse!
 
Assez logiquement, Andrieux (dont le juge a considéré qu’elle pratiquait le clientélisme électoral avec les subventions publiques) joue donc la carte des communautés face à un FN identitaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.