mercredi 28 septembre 2016

Drépanocytose. 8,13% de naissances d’origine africaine en Bretagne, 15,58% en Pays de la Loire

Le 28/09/2016


drepanocytose
 
 
28/09/2016 – 06H30 Bretagne ( Breizh-info.com ) –
 
Les chiffres 2015 concernant le dépistage de la drépanocytose – cette maladie génétique qui concerne quasi-exclusivement que les populations extra-européennes sont connus. La drépanocytose ne touche essentiellement que les personnes originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord.
 
Pour la région Bretagne, le taux de dépistage est de 8,13% en 2015, contre 8,11% en 2015 et 3,47% en 2005, signe d’une importance croissante prise par les populations d’origine extra-européennes en Bretagne.
 En Pays de la Loire, le chiffre grimpe à 15,58% en 2015, contre 8,24% en 2005. Le chiffre pour la Bretagne historique doit donc tourner autour des 10-12% de naissances d’origine extra-européenne en 2015.
Les chiffres (officiels) du dépistage chez les nouveaux-nés permettent de dévoiler une partie des fameuses « statistiques ethniques » toujours interdites en France.
En Ile de France, 73,40% des nouveaux nés ont ainsi été dépistés, et 52,39% en région Paca, ce qui signifie tout simplement que plus de la moitié des naissances dans ces régions sont d’origine extra-européenne.
Ces chiffres émanant de l’association française pour le dépistage et la prévention du handicap de l’enfant – et non pas d’une quelconque officine politique – balaient les arguments de ceux qui réfutent ou qui cherchent à balayer l’idée qu’un « grand remplacement » serait en cours en France. Pour la France entière, le taux est de 38,85% de naissances extra-européennes pour 2015.
Selon l’Institut national de veille sanitaire (InVS), les tests sont pratiqués selon l’origine des parents des nourissons.
Les régions « à risques » sont :
Départements français d’outre-mer : Antilles, Guyane, la Réunion, Mayotte. 
Tous les pays d’Afrique subsaharienne et le Cap-Vert. Amérique du Sud (Brésil),Noirs d’Amérique du Nord . Inde, océan Indien, Madagascar, île Maurice, Comores . Afrique du Nord : Algérie, Tunisie, Maroc. Italie du Sud, Sicile, Grèce, Turquie
Moyen-Orient : Liban, Syrie, Arabie saoudite, Yémen, Oman
Pour qu’un nourisson soit testé, il faut, toujours selon l’InVS, que:
– Soit les deux parents proviennent d’une région à risque,
– Soit qu’un seul des deux en proviennent si on ne connaît pas le second,
– Soit qu’il existe des antécédents de syndrome drépanocytaire majeur dans la famille,
– Soit qu’il existe un doute sur les trois critères précédents.
Un lecteur du site Fdesouche.com, qui a établi une statistique en tendance linéaire basée sur l’évolution des 15 dernières années montre qu’à partir de 2024 (ou 2020 en cas de tendance exponentielle),50% des naissances en France ne seront plus d’origine Européenne.
 
fdesouche1
 
La France, comme l’Angleterre (voir notre article sur la disparition progressive des blancs à l’Est de Londres),comme l’Allemagne, pourraient bien, dans les 50 prochaines années, ne plus être, ethniquement, des pays appartenant à la Civilisation Européenne.
 
Ce n’est pas un « fantasme d’extrême droite », mais simplement des chiffres qui parlent, et qui se confirment dans la réalité perçue par un nombre croissant de citoyens de ces pays.
 
C’est peut être aussi une des explications à la volonté de fer dont font preuve actuellement les Hongrois, les Slovaques, les Polonais, les Tchèques, pour ne pas, eux aussi disparaitre ; voyant l’exemple de leurs homologues d’Europe de l’Ouest, ces peuples refusent majoritairement, les vagues d’immigration sans précédent qui transformeraient leurs terres définitivement.
 
Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.