lundi 17 juillet 2017

Témoignage-choc: L'ancien policier, Sébastien Jallamion, nous dit pourquoi il a dû se réfugier en Suisse

Le 17/07/2017

                                                                            
Sébastien Jallamion
 
                                                                                   
17 Juillet 2017,
 
Sébastien Jallamion, brigadier-chef de la Police Nationale, a été broyé par les machines administratives pour avoir exprimé sur Facebook son indignation après la décapitation de notre compatriote, Hervé Gourdel.
 
Il avait alors publié une photo d’al-Baghdadi, le pseudo « calife » de l’Etat Islamique, dans le viseur d’un fusil de sniper — photo accusée d’ « incitation à la haine raciale » par sa hiérarchie et par un tribunal correctionnel.
 
Condamné à une triple peine (révocation de la police, mise en précarité financière et amende de 5000 euros assortie de prison en cas d’impayée), cet honnête homme a été contraint de se réfugier en Suisse pour éviter son incarcération programmée.
Nous sommes allé interviewer Sébastien Jallamion en Suisse, dans son repaire secret, en exclusivité pour Riposte Laïque.
Dans son témoignage-choc, il révèle les tabous qui paralysent les bien-pensants, affolés à l’idée d’ « offenser » l’islam, et dénonce les persécutions dont sont victimes les lanceurs d’alerte comme lui.

 

En mai 2016, nous avions déjà interviewé ce courageux policier, après l’agression ultra-violente dont il avait été victime.


 




Guy Sauvage pour ripostelaique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.