lundi 3 juillet 2017

« Je me suis trompé. Ségolène est déjà à la retraite et ambassadrice du pôle Nord… » L’édito de Charles SANNAT

Le 03/07/2017 
Image associée


Charles Sannat
3 juillet 2017
Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
 
J’aime l’intelligence collective, la vôtre. Vous allez vite comprendre pourquoi !

Dans mon dernier édito, je parlais de dame Ségolène, la Reine des neiges qui devient donc ambassadrice du pôle Nord et du pôle Sud tout en sachant que son prédécesseur à ce poste (en fait j’ignorais même l’existence de ces postes) gagnait 50 000 euros de salaire et avait 30 000 de frais de mission pour aller voir les pingouins chaque année.
Je faisais donc ironiquement remarquer que notre Reine des neiges pourrait juste liquider ses droits à la retraite comme tous les citoyens le font et aller couler des jours heureux au sud de la Loire de préférence, plus ou moins éloignée d’une plage en fonction de ses moyens et du montant de sa pension.

Mais Charles, la Ségo, elle est déjà à la retraite… me dit René !

Et c’est là que je reçois le courriel de notre camarade René qui scrute avec patience et perspicacité le Journal Officiel et me ressort le document où Dame Ségo Reine des Neiges liquide effectivement sa retraite.
Donc non seulement nous allons lui payer sa pension, ce qui me semble le “contrat” social entre génération dans notre pays, donc rien à y redire, mais en plus, comme ce n’est pas assez, elle va aller arrondir ses fins de mois dans un poste qui, pour le moins, est fumeux et qui, s’il avait concerné Fillon ou son épouse, aurait eu tout de même toutes les caractéristiques de l’emploi fictif !



Source site LégiFrance ici

Non au misérabilisme !

Vous ne m’entendrez jamais hurler contre les salaires de nos ministres, ou députés, ou sénateurs, ou encore élus de tout poil !
Oui, on doit pouvoir gagner dignement sa vie.
 Oui, on peut aussi avoir du patrimoine, être “riche” sans être crucifié en place publique avec des procès d’intention stupides.
Mais nous ne devons pas oublier la générosité de notre population où chaque jour, des dizaines de milliers de bénévoles font tourner notre pays, où chaque jour des millions de Français se rendent à leur travail pas par appât du gain mais par conviction et engagement.
C’est le cas de nos pompiers, de nos gendarmes ou policiers, de nos infirmières dans les hôpitaux, de nos professeurs et je pourrais presque poursuivre la liste à l’infini.

Les Français vivent avec 2 000 euros par mois, et ils finissent le mois !



La décence veut que nous rappelions avec régularité, force et constance cette réalité dans notre pays.
6 millions de chômeurs.
 11 millions de pauvres.
Nous n’avons pas besoin d’ambassadrice des pôles.
 Ce poste, aujourd’hui, dans notre situation, comme tous ceux qui lui ressemblent sont autant d’insultes de notre classe politique tous bords confondus au peuple de France.
Je n’ai rien spécifiquement pour ou contre, bien au contraire, Ségolène Royal dont je me fiche comme d’une guigne.
Je dénonce une façon de faire qui, en 2017, ne doit plus avoir sa place.
Si vous voulez écrire au Président pour lui dire tout le bien que vous pensez de cela, alors n’hésitez pas !
 C’est juste ici pour l’adresse courriel.

Comme je le disais vendredi dernier…

“N’oubliez pas de rester d’une extrême courtoisie quelles que soient vos convictions personnelles car nos courroux n’en auront encore plus de poids.
Vous pouvez évidemment faire suivre ce texte aussi bien en version électronique que par courrier postal à notre Président.
Mes amis, n’oubliez pas, aucun courrier anonyme, aucune insulte, aucune grossièreté à l’égard du Président et de la fonction qu’il représente et incarne ! L’élégance de la colère, le charme de l’impertinence, la distinction de l’insolence, une grande tradition littéraire et artistique de notre pays que le Président ne pourra pas ne pas apprécier” !

Ségolène, comme tous les retraités, doit vivre avec sa retraite et c’est parce que nos élus pourront vivre comme les Français qu’ils pourront les représenter avec dignité et compréhension, ce qu’il nous manque cruellement depuis trop d’année.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.