samedi 5 novembre 2016

Barkhane : Maréchal des logis-chef Fabien Jacq, mort pour la France

Le 05/11/2016
 
 
jacq-20161105


par Laurent Lagneau Le 05-11-2016


L’armée de Terre vient de préciser les circonstances dans lesquelles un sous-officier du 515e Régiment du Train (RT) a perdu la vie, le 4 novembre, au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane.

Il était 14h00 environ quand deux Véhicules de l’avant blindé (VAB) du 515e RT, alors en mission opérationnelle de ravitaillement, ont subi « une attaque par un engin explosif » alors qu’ils circulaient au nord-est de Kidal.
L’explosion a gravement blessé le sous-officier adjoint du peloton de circulation routière.
Quatre autres de ses camarades ont été commotionnés ou légèrement touchés.
Immédiatement évacué par hélicoptère vers la structure chirurgicale militaire française de Tessalit et malgré les soins qui lui ont été prodigués, le maréchal des logis-chef Fabien Jacq est décédé, dans la nuit, des suites de ses blessures.
Né le 25 janvier 1988 à Trappes, Fabien Jacq avait rejoint, à l’âge de 20 ans, l’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent.
Bien noté, il fut nommé maréchal des logis à l’issue de sa formation.
En 2008, le jeune sous-officier fut affecté à l’escadron de circulation routière du 515e Régiment du Train, en qualité d’adjoint chef de patrouille.
Au sein de cette unité, il participa à plusieurs opérations extérieures : Sud-Liban (2010), Afghanistan (2012) et Mali (2013).
Sous officier exemplaire, Fabien Jacq fut décoré de la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze à l’issue de sa mission en Afganistan, avant d’être promu, un an plus tard, au grade de maréchal des logis-chef.
« Perfectionniste et soucieux de ses subordonnés, il cherche constamment à accroître ses connaissances », souligne sa hiérarchie.
En février 2016, il accéda à la fonction de sous-officier adjoint au sein de son peloton, puis, en juillet, il obtint le du brevet supérieur de technicien de l’armée de terre « appui-mouvement ».

Il avait retrouvé le Mali le 7 octobre dernier, en tant que sous-officier adjoint de peloton de circulation et d’escorte au sein du sous-groupement logistique n° 2, chargé de la protection des acheminements logistiques.
Titulaire de la Croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze, le maréchal des logis-chef Fabien Jacq était décoré de la la médaille d’outre-mer « Liban » et « Sahel », de la médaille commémorative française avec agrafe « Afghanistan », de la croix du combattant ainsi que de la médaille d’argent de la Défense nationale.

opex360.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.