mercredi 24 juillet 2013

Accident de scooter à Empalot : deux garçons entre la vie et la mort, un appel à témoins.

Publié le 24/07/2013 à 07:59, Mis à jour le 24/07/2013 à 09:51
 
L'accident a eu lieu lundi soir à l'angle de la rue de Toulon et de l'avenue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny./ Photo DDM, Didier Pouydebat
L'accident a eu lieu lundi soir à l'angle de la rue de Toulon et de l'avenue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny.
           
Un violent accident s’est produit lundi soir à Toulouse. Deux jeunes hommes qui circulaient sur un scooter ont été grièvement blessés. Le conducteur de la voiture a été violemment pris à partie.
Un Renault Scénic qui sort du quartier d’Empalot, à Toulouse par la rue de Toulon. Au même moment, un puissant Yamah TMax
progresse avenue du Maréchal de-Lattre-de-Tassigny vers le centre-ville. Au croisement, le choc, violent. Le conducteur et le passager du scooter chutent et restent inconscients. Le conducteur du véhicule sort, affolé. Des témoins alertent les secours à 20 h 42.

Très vite, un attroupement se forme. Le chauffeur est pris à partie.

 Des jeunes habitants du quartier l’accusent d’être responsable du drame. Il prend des coups, multiples, avant de parvenir à se réfugier à l’abri. L’arrivée de la police, venue sur place avec beaucoup d’effectifs a ramené le calme, permettant aux secours, pompiers et équipes médicales du Smur 31 de porter les premiers soins. Le plus important.

Qui a grillé le feu rouge ?

Parce que les deux hommes à terre, âgés de 20 et 26 ans sont grièvement blessés. Selon les premières constatations, tous les deux ne portaient pas de casque ce qui a aggravé les traumatismes crâniens dont ils ont été victimes. Le plus jeune, admis à l’hôpital Rangueil, souffre également de blessures importantes aux membres inférieurs. Peut-être se trouvait-il au guidon du TMax ? Hier les policiers restaient prudents sur le rôle de chacun faute d’indication précise. Et les médecins se montraient hier très réservés sur l’évolution de son état de santé. Déjà en septembre 2012, le frère de ce garçon a trouvé la mort dans les rues d’Empalot après avoir perdu le contrôle d’un quad. L’autre garçon qui se trouvait sur le deux-roues a également été hospitalisé mais à Purpan. Lui aussi son pronostic vital était engagé. Le conducteur du monospace a lui été évacué aux urgences mais pour soigner les conséquences des coups reçus après l’accident
Une enquête est ouverte notamment pour déterminer quel véhicule n’a pas respecté le feu rouge, au croisement de l’avenue et de la rue. Le chauffeur affirme être passé au vert. Les policiers cherchent à le vérifier.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/07/24/1677212-accident-aempalot-deux-garcons-entre-la-vie-et-la-mort.html#xtor=EPR-1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.