jeudi 14 novembre 2019

Exclusif: Réponse à un musulman qui harcèle Zineb El Rhazoui

 

 Photo/DR Montage/FL24


Chaque jour, Zineb El Rhazoui reçoit de nouveaux messages d’insultes et de nouvelles menaces de mort.

Nous avons décidé de répondre à l’un de ces harceleurs.

Cher Monsieur.

Zineb El Rhazoui a peut-être été blessée par votre message.
Mais il a son utilité: il remet à la France les yeux en face des trous.
En effet, il montre que vous n’êtes en rien Français.
Nous avons une belle tradition intellectuelle, et vous pensez comme un cochon.
Nous avons une grande tradition littéraire, et vous écrivez comme un porc.
Nous avons une profonde tradition civilisationnelle, et vous avez les manières d’un goret.
Nous avons une haute tradition de galanterie, et vous vous comportez avec les femmes comme un sanglier.


Capture d’écran/Facebook

Non, vous n’êtes pas Français: vous n’avez ni notre intelligence, ni notre morale, ni notre culture, ni notre savoir-vivre.
Vous avez une carte d’identité ou un passeport français, très probablement, mais ces papiers n’ont pas plus de valeur que le voile dont vous recouvrez votre femme: ils ne servent qu’à cacher la réalité.
Cette réalité est que vous haïssez tout ce que nous sommes. Vous haïssez la liberté occidentale, vous haïssez l’évidente supériorité de notre civilisation sur la vôtre, et vous haïssez nos femmes, ce qui n’est pas le moindre de vos vices.
De toute évidence, vous êtes sincère: si vous pouviez nous éliminer, tous, à commencer par Zineb, vous le feriez.
Et, conformément aux improbables lois de votre religion, vous n’éprouveriez aucune espèce de culpabilité.
Vous n’êtes pas Français parce que vous êtes indigne de l’être.
Vous êtes abject au sens du dictionnaire: “qui doit être rejeté”.
Notez bien que nous vous insultons dans une langue choisie, une langue que nous aimons, et que vous êtes complètement incapable de parler et d’écrire.
Votre français n’est pas le français, mais un charabia d’une incroyable laideur.
Sans doute êtes-vous fier de cette laideur, puisqu’en bon paranoïaque, vous avez toujours raison à vos yeux, même et surtout quand vous vous comportez de manière barbare.
Vos phrases ne sont pas un coup de folie passagère.
Elles disent à la France qui vous êtes.
Elles vous définissent. Elle sont le miroir de votre âme.
Ces phrases nous avertissent: ne considérons jamais cet homme-là comme un des nôtres.
Il a voulu devenir un salaud, laissons-le être un salaud.
Mais pas chez nous. Pas dans notre pays.
En France, un individu qui s’exprime avec ces mots-là, quand il parle à une femme, ne saurait être considéré comme un homme.
Cher Monsieur, nous ne vous craignons pas, mais nous approuvons ceux qui ont peur de vous, de votre Mahomet, de votre Coran et de votre charia.
Ils ont raison d’être islamophobes. Si vous êtes un bon musulman, ce dont nous ne doutons pas un seul instant, alors, vous avez la mauvaise croyance.
Nous n’en voulons pas.
Nous en avons déjà trois: christianisme, judaïsme et athéisme.
Puisque vous ne supportez aucune des trois, puisque vous les vomissez en bloc, nous n’avons pas de place pour vous.
Veuillez vous présenter au guichet “Retour au bled”.
Une interdiction de revenir en France vous sera remise gracieusement, ainsi qu’un guide “La vie quotidienne dans les pays musulmans pour les nuls”: cadeau de la maison, c’est offert de bon cœur.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.