mercredi 31 juillet 2019

La mort de Steve et la censure FaceBook

 
 
 
 
Jean-Claude Bourret
Le 30 juil. 


J'ai posté sur FaceBook en ce mardi 30 juillet 2019 un commentaire expliquant ce que je ressentais en tant que citoyen (78 ans) et journaliste (52 ans de journalisme)

Il est clair que ceux qui nous nous gouvernent (le président et les ministres) , aux ordres de ceux qui nous dirigent (les milliardaires) , ont la crainte de voir exploser à la rentrée , de nouveaux mouvement sociaux, violents.

je n'oublie pas ce que m'a dit l'une de mes sources , début décembre 2018, après la série de samedis violents : ils chient dans leur froc (il parlait des oligarques, c'est à dire des milliardaires, dont la presse parle peu : normal, ils sont propriétaires de 90 % des médias !)

La formule est vulgaire, mais elle a le mérite d'être claire : le gouvernement a redouté que le Peuple ne balaye les forces de l'ordre, dans sa colère face à l'injustice permanente, d'un prolétariat exploité jusqu'à l'os, tandis que millionnaires et milliardaires accumulent les profits, au rythme de plusieurs millions d'euros...par jour !

L'une de ces sources m'a également dit que le patronat, au soir du troisième samedi très violent de certains gilets jaunes (on se souvient du pillage de l'Arc de Triomphe) avait dit à Macron et au 1er ministre "lâchez tout !"...tellement ils ont eu peur d'une vraie Révolution...avec leurs têtes au bout des piques !

Macron est parfaitement conscient du dossier , puisqu'il a dit il y a deux jours que l'affaire des gilets jaunes n'était pas terminée...puisqu'ils n'avaient pas obtenu satisfaction à leurs revendications...

On ne saurait être plus clair...

C'est dans ce contexte, qu'a surgi l'affaire de Rugy, terrible pour le gouvernement.
Moins parce que le petit Peuple à moins de mille Euros par mois , a découvert la débauche de victuailles (Homards) et de grands vins (à 500 euros la bouteille)...mais parce que, de l'aveu même des "commissions d'enquête", tout était...normal…!

Tout ?


Enfin pas tout à fait, puisque de nouvelles règles (!) ont été instituées, comme le fait de devoir demander une autorisation si la réfection d'une penderie coûte...plus de vingt mille euros !

Et de Rugy s'est engagé à rembourser trois diners...preuve qu'il avait bien franchi les limites de la décence...et que le gouvernement n'avait peur de rien, puisque lorsque l'on commet un vol du Peuple, et qu'on est pris, il suffit de rembourser...

A tout cela, vient de s'ajouter la mort de Steve...

Et le gouvernement est très inquiet, face à une mobilisation forte de la jeunesse...qui risque de ne pas laisser passer en profits et pertes, la mort d'un jeune homme, dont le seul tort est d'être allé écouter de la musique , au delà d'une heure règlementaire...

Face à ce crime incroyable, les forces de l'odre ont chargé...projetant , dans des circonstances que l'enquête établira, une quinzaine de jeunes dans le fleuve...dont Steve...qui s'est noyé.

Comment va réagir la jeunesse de France ?

C'est toute la question.

Avec cette angoissante question pour Macron : cette jeunesse va-t-elle descendre dans la rue, et rejoindre...la colère, mesurée pour l'instant- des gilets jaunes, et autres laissés pour compte de notre société ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.