lundi 27 mai 2019

La fin de Renault-Nissan, vers une alliance entre Renault et Fiat Chrysler?

 
Alors que l’on a presque plus de nouvelles de Carlos Ghosn qui semble croupir dans les geôles japonaises, les rumeurs deviennent très, très pressantes sur une alliance Renault-Fiat-Chrysler, ce qui implique à mon sens évidemment la fin officielle de l’alliance… Renault/Nissan!
 
Il est d’ailleurs fort probable que le « pauvre » (riche) Carlos Ghosn reste en prison jusqu’à ce que le groupe Nissan se soit libéré définitivement des « griffes » acérées de l’entreprise française.
Charles SANNAT
 
Une annonce attendue lundi: vers une alliance entre Renault et Fiat Chrysler?

Les deux entreprises automobiles Renault et Fiat Chrysler discutent actuellement d’un projet d’alliance afin de répondre aux faiblesses respectives des deux groupes, fait savoir Reuters.
Selon ses informations, une annonce officielle relative à ses négociations est attendue lundi 27 mai.
Les constructeurs automobiles Renault et Fiat Chrysler feront le 27 mai une annonce substantielle en ce qui concerne un projet d’alliance, fait savoir Reuters en se référant à ses propres sources. L’objectif? Répondre aux faiblesses respectives des deux groupes.
Qui plus est, d’après les informations de l’AFP, qui se réfère elle aussi à ses sources, l’alliance examinée par les parties pourrait aller jusqu’à une fusion des deux groupes.
 L’annonce est en cours de préparation et pourrait intervenir lundi matin «avant l’ouverture de la Bourse», est-il précisé.
Le groupe italo-américain Fiat Chrysler (FCA) qui rencontre actuellement des difficultés en Europe, avait assuré début mai qu’il était prêt à tenir un «rôle actif» dans la consolidation du secteur automobile.
De ce fait, le groupe Renault n’est pas le premier constructeur à s’être intéressé à FCA. Début mars, le groupe français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) avait également manifesté son intérêt pour FCA, rappelle l’AFP.
Selon l’une des sources de cette dernière, les négociations entre les deux constructeurs avaient déjà commencé sous Carlos Ghosn, l’ancien patron du constructeur français, mis en examen au Japon pour malversations financières.
Avec ses alliés Nissan et Mitsubishi, Renault représente le premier ensemble automobile mondial en termes de volumes vendus, avec près de 10,76 millions d’unités écoulées l’an dernier, devant Volkswagen (10,6 millions) et Toyota (10,59). En ajoutant les volumes de Fiat Chrysler, l’ensemble franco-japonais distancerait nettement ses rivaux.
 
Source Agence russe Sputnik.com ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.