jeudi 25 avril 2019

Notre-Dame. : Virginie Vota interpelle Macron, et décode son inquiétant discours…

 
 
Résultat de recherche d'images pour "virginie vota"

Publié le 24 avril 2019 - par Jacques Chassaing -

La jeune blogueuse, dont les abonnés ne cessent d’incrémenter le compteur de sa chaîne You Tube ( L’Esprit Franc, 41 K) émet de sérieux doutes sur l’origine accidentelle immédiatement reprise en boucle le soir même de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

D’autant que l’encadrement de l’expression publique des experts par le gouvernement n’est pas de nature à lever l’opacité autour de la catastrophe.

Pour mémoire, les images de l’incendie en 1 min.
Dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, aux alentours de 18 h 50, lundi 15 avril.



https://youtu.be/FRGuJ0wVD-Y

Le boniment de Macron ne passe pas

Déjà des interrogations sur la combustibilité instantanée de bois très ancien avaient fusé. Nicolas Dupont-Aignan a immédiatement subi les foudres de la journaliste aux ordres, Ruth Elkrief, quand il a sous-entendu que la piste de l’attentat n’était pas à exclure : « la police a tort de privilégier une hypothèse ».



https://www.youtube.com/watch?v=o6GhTA2vMP4

Alors comme le récitant président Emmanuel Macron, qui respire la fausseté (1), parle au nom de « nous » et du « tous ensemble » concernant Notre-Dame de Paris, Virginie Vota prend la balle au bond et lui demande des comptes en pointant toutes les contradictions du discours présidentiel.
De la piste accidentelle présentée comme la seule plausible, en passant par les commentaires se gaussant de l’incendie, par les promesses commerciales d’une nébuleuse reconstruction moderne, par la provenance et l’usage des millions  d’euros de dons, par le musèlement des experts, Virginie Vota veut savoir.
« Depuis le début de l’année 2019, une église est profanée et vandalisée ou incendiée chaque jour en France. Un immense brasier a ravagé Notre-Dame de Paris lundi 15 avril 2019. Le feu se serait propagé à partir des combles, pourtant bâties avec le bois de la forêt primaire, très difficilement inflammable. 
La cathédrale était alors en chantier pour restauration. Un chantier sur lequel il n’y avait ni point chaud, ni soudure. L’enquête privilégie d’office la piste « accidentelle ». 
Comment est-ce possible ? Pourquoi un tel silence médiatique sur la multiplication d’actes criminels envers les églises et les chrétiens ?
Dans ce contexte, difficile de croire à la cause accidentelle… 
Le patrimoine appartient au peuple, l’État en est le garant et il n’a pas rempli ses devoirs : protection et sécurité.
J’interpelle le président de la République, Emmanuel Macron, au nom des Français qui se posent, à juste titre, de nombreuses questions. »

Président Macron, répondez!



https://youtu.be/_Du9Pw52YJ8

« Du chêne qui a 800 ans, c’est très dur, essayez d’en faire brûler »
Benjamin Mouton, l’architecte en chef de Notre-Dame de Paris de 2000 à 2013, donne un avis professionnel sur le bâtiment et sa charpente (« la forêt »), stupéfait par la rapidité de l’incendie …  » du chêne qui a 800 ans, c’est très dur, essayez d’en faire brûler… du vieux chêne, pff… c’est pas évident du tout, il faut mettre beaucoup de petits bois pour y arriver. Je ne sais pas s’il y en avait… bon j’arrête de plaisanter. Moi ça me stupéfie beaucoup… »
« Je ne vois pas d’hypothèse que je puisse dire… Quelle hypothèse on pourrait dire ?… Que… Que ça a été vite. C’ qu’on aurait pu faire autre chose pour que ça n’aille pas aussi vite… Je me perds en conjectures… »



https://youtu.be/Nyx4lyOcDaA

(1) « Pour Macron, Notre-Dame n’est pas française ! » dixit Maxime Lépante, rédacteur-vidéaste
« Est-il étonnant de voir nos églises, nos cathédrales, nos monuments mondialement connus et admirés, être pillés, saccagés, incendiés, détruits, sous la présidence d’Emmanuel Macron, qui ne perd pas une occasion de cracher sur la France et qui, à de nombreuses reprises, a  prétendu que la culture française et l’art français n’existent pas ? »




https://youtu.be/E867M0q2HDw

Les destructeurs de cathédrales
C’est le titre d’un article paru cette semaine dans Le Grand magazine politique, littéraire et culturel.
« Les cendres sont à peine refroidies que le minusoïde de l’Élysée clame déjà sa volonté de reconstruire Notre-Dame en 5 ans, afin sans doute de préserver les bénéfices touristiques des futurs Jeux olympiques de 2024 : cinq ans pour reconstruire la cathédrale à l’image d’une France moderne, plus belle, plus grande, plus forte que la vieillotte France chrétienne. »
Et de noter :
« Au rayon des réactions mitigées, les francs-maçons arrivent en tête avec les communiqués les plus succincts de toute leur histoire, le record étant battu par la GLMF (Grande Loge Mixte de France) qui s’est fendue d’un simple Tweet aussi hypocrite que les quelques lignes des autres obédiences. Citons cependant le communiqué de la GLEFU (Grande Loge Européenne de la Fraternité Universelle) qui affirme sans vergogne le lien des frangins avec les bâtisseurs de cathédrale et voit dans la reconstruction « du temple » (je cite) « une occasion de galvaniser la fraternité… » 

https://www.noussommespartout.fr/reconstruction-de-notre-dame-un-futur-temple-maconnique-de-la-raison/franc-maconnerie/

Avant Macron, Polony a été égratignée par Vota
D’apparence frêle, mais résolue dans le combat pour l’identité de la France, Virginie Vota n’a pas hésité à s’adresser à l’hirsute et aguerrie Natacha Polony qui file du mauvais coton depuis qu’elle officie à la tête de Marianne.
En cause l’attitude de la directrice de la rédaction qui soutient que pour les partisans de la « théorie du Grand Remplacement« , la question de l’immigration n’est pas « français ou pas français », mais « blanc ou de couleur, c’est ça le problème ».
« Face à l’immigration de masse, sa seule solution consiste à leur transmettre « une mémoire du pays, une mémoire de ce que c’est être français » afin de les assimiler.
Virginie Vota de répondre : « Sauf que dans un tel contexte (mondialisme, abolition des frontières…), c’est quoi être français ? On transmet quoi, dans une société multiculturelle ? »




https://youtu.be/loz5MdZy-A4

Jacques CHASSAING

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.