mardi 16 avril 2019

L’incendie de Notre-Dame révèle la profondeur abyssale de l’inculture journalistique

 
 

DR
Julien Michel
              
Ils ne savent rien. Ils ne comprennent rien. Ils n’ont plus aucune culture.

Tout ce qui est éminemment français leur échappe, ne les intéresse pas.

Alors pensez, une cathédrale qui brûle, et qui n’a même pas la politesse de s’écrouler pour faire de l’audience…
La prime revient à Bénédicte Le Chatelier, une présentatrice de LCI (ici en illustration), qui a enchaîné les perles. Juste après minuit et demi, pour lancer l’historien Franck Ferrand au téléphone, elle expliquait doctement que “Notre Dame n’est pas un lieu religieux, mais [que] les catholiques continuent de se l’approprier” !
Salauds de Cathos !
S’approprier une cathédrale, c’est-y-pas honteux ?
Ensuite, durant la nuit, la même journaliste est allée de surprise en surprise.
 Ah bon, il y a cinq messes par jour ?
Ah bon, on y fait des ordinations ?
Ah bon, il y a des baptêmes ?????
Que d’étonnement !
C’était une instant avant qu’elle ne rebaptise Mgr Aupetit “Mgr Auprêtre” et s’interroge à haute voix “mais le bourdon, en fait, il est accroché à une poutre en bois ?”
Non, il lévite, c’est magique.
Mais la pauvrette n’est pas la seule.
Tous les invités, tous les journalistes, un par un, y sont allés de leur boulette, de leur bourde, de leur approximation.

Ca pourrait être drôle, amusant même, si ce n’était le révélateur de l’incroyable déracinement de ces générations d’incultes.

lalettrepatriote

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.