dimanche 28 avril 2019

Le Boss...u de Notre Dame et la Cour des Miracles



 

Le 15 avril 2019, il y a eu plusieurs miracles  à Paris. 
 

Certes, Notre Dame de Paris a brulé, mais fait extraordinaire, ce jour-là, la visite des Tours de ND avait été limitée dans le temps et se terminait une heure plus tôt que d'habitude, c'est à dire à 17H30.
 
Aucun touriste n'a donc été se rôtir au soleil couchant du haut de la cathédrale.
Ce même 15 avril, le Président brulait d'impatience de tirer des conclusions de 23 semaines de jacqueries populaires et s'apprêtait à délivrer à la télévision une présentation de la nouvelle politique après avoir analysé les cahiers des doléances issus du Grand Débat.
Pour un Président et un gouvernement au plus bas dans les sondages, l'exercice promettait d'être hautement périlleux.
Heureusement, alors même que la déclaration était enregistrée, un événement inattendu, allait lui bruler la politesse, et faire la une des télévisions du monde entier...
Ouf ! Sauvé...
 


Je laisse Victor Hugo vous raconter l'histoire:

"Ce qu'ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme, qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d'étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse, dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée.

Comme le 11 septembre 2001, toutes les télévisions du Monde reproduisaient ces images terribles des deux tours environnées  de flammes et d'une fumée épaisse, jusqu'à ce que la flèche s'effondre dans le brasier.
Instants suspendus, coeurs brisés, les français étaient de nouveau unis par la douleur de ce deuil et toute l'Europe comprenait enfin à la veille des élections, que nous ne faisions qu'un.
Notre Dame de Paris, c'était le patrimoine commun, l'héritage de toute la Chrétienté.
 
Ainsi, au lieu de parler de sujets qui fâchent comme les cahiers de doléances, l'Enfant-Roi a pu  présenter ses condoléances, et semblé être en communion avec l'ensemble de la population. 

"Nous sommes un Peuple de bâtisseurs... nous la rebâtiront, plus belle encore... et je veux que ce soit achevé dans 5 ans... il faut nous unir pour vaincre !" 


Ayant cité Victor Hugo, laissez moi citer l'archidiacre dans "Les Cloches de Notre Dame"

Racontez vos mensonges à vos mignons, 
Qu'ils acclament la pureté de votre âme.
Vous ne pourrez cacher vos coupables actions 
Aux regards Saints, au pur regard de Notre-Dame.

Ce discours s'adressait à l'infâme Frolo. 
 
Un incendie accidentel qui arrange bien du monde
 
La France est en faillite, c'est un fait énoncé par un premier ministre, il y a déjà quelques temps. 
Cela veut dire, que la France est endettée au-delà de ses possibilités de remboursement.
Ceux qui détiennent ces dettes, ont donc fait en sorte de mettre en place un jeune homme brillant, qui sait ce que c'est que la Haute Finance, puisqu'il a travaillé dans ce milieu.
Cette oligarchie ayant un poids certain dans la presse, on a pu en faire un présidentiable en quelques mois ex-nihilo, d'autant plus facilement que les autres candidats se sont gentiment sabordés, sans doute sur ordre, avec un ensemble parfait.



Le jeune Phénix n'avait plus qu'à se mettre au travail pour redresser les comptes du pays, ce qui impliquaient nécessairement, que tout le monde se serre la ceinture.
Ca a mis les gens à cran, parce qu'ils étaient déjà au dernier cran, du moins le croyaient ils.
Alors les masses populaires sont descendues dans la rue et le Président dans les sondages, en entrainant avec lui tout le gouvernement dans sa dégringolade. 
23 semaines de manifestations plus tard et à la veille d'élections européennes, ceux qui avaient abondamment investi dans ce brillant jeune homme, n'allaient pas baisser les bras.
Il fallait trouver un moyen pour embraser les foules et permettre ensuite au jeune phénix de renaitre de ses cendres... 





Ses bonnes fées, d'un coup de baguette magique, allaient bien savoir créer l'étincelle, d'une manière ou d'une autre, pour que les électeurs retrouvent le feu sacré et que la république se remette en marche.




Le Bossu de Notre Dame

Par ailleurs, l'Etat met en oeuvre un vaste projet immobilier pour transformer la totalité de l'ile de la Cité afin de mieux accueillir les 33 millions de touristes, qui viennent à Paris. 
Notre Dame de Paris, popularisé par Walt Disney et son "Bossu de Notre Dame",  est le monument le plus visité d'Europe. 
Une étude a démontré que l'Ile de la Cité, au lieu de rapporter à l'état et à la ville, pèse lourd dans le budget, parce que plus de la moitié de ce centre touristique est occupé par un agglomérat de centres administratifs. 

L’Etat et/ou la Ville est propriétaire de Notre Dame.

... de l’hôtel particulier qui fait office de sacristie..

... du grand Parvis devant la cathédrale qui fait 13.500 mètres carrés

... des jardins autour de ND, et aux deux extrémités de l'ile

... de la Sainte Chapelle

... du Palais de Justice et ses annexes qui représentent 85.000 mètres carrés

... du célèbre "36 Quai des Orfèvres"

... de l’ensemble des bâtiments formant la Préfecture de Police attenant au Palais de Justice. Une énorme superficie refermée sur elle-même.

... de la Conciergerie, également attenante …

... de l’Hôtel Dieu, qui a lui seul représente au sol 22.000 mètres carrés. Un très bel ensemble architectural

... du Marché aux fleurs et du Marché aux oiseaux jugés vétustes

Etc.. etc…

L'Etat et la Ville de Paris ont donc décidé de réaménager tout cela pour mieux rentabiliser ce gigantesque patrimoine immobilier.
 

La photo ci-dessus montre l'Hôtel-Dieu.
Déjà en 2013, l'Huma donnait la parole à un syndicaliste de l'Hôtel-Dieu, qui dénonçait la suppression des lits de l'hôpital et des services.
Il soupçonnait une vaste "opération de spéculation immobilière". 
Il est vrai que j'adorerais descendre dans le magnifique hôtel ci-dessus transformé en Palace, au coeur de Paris.  Soyez patients.  
Le Président a dit "dans cinq ans". 

Le Palais de Justice, le Tribunal de commerce, et tout ce qui a trait à la justice, mais aussi la Préfecture de Police et le 36 quai des orfèvres ont été déménagés en 2018 dans un immeuble neuf, aussi laid que stalinien, créé le long du Périphérique.
Le déménagement a commencé il y a un an et l'inauguration officielle a eu lieu le 1er avril. 
Comme quoi, ce n'est pas une blague...  cette opération immobilière est déjà lancée.

Ce projet immobilier a fait l'objet d'une longue exposition à la Conciergerie en 2017.
Vous pouvez consulter les raisons de l'étude, tous les plans et l'ensemble du projet sur ce site


Le parvis de la Cathédrale va être remplacé par une dalle de verre.
Le parking en dessous, qui n'était pas rentable, va devenir un centre commercial.
On va ajouter 100.000 mètres carrés habitables et moderniser et rentabiliser tous les bâtiments qui appartiennent à l'état ou à la Ville de Paris, en changeant leur affectation. 

Malgré le grand pas en avant qu'a été le déménagement vers le nouveau Tribunal de Paris, ce projet initié en 2015 a pris du retard.
Or l'Etat et la Ville de Paris ont une date butoir à respecter, avec "Paris 2024", et les Jeux Olympiques dans la capitale.
Il fallait donc accélérer le processus d'une manière ou d'une autre. 
C'est désormais chose faite ! 

Un malheureux incendie accidentel dans la charpente de la cathédrale a obligé le clergé a aller officier à Saint Sulpice pour la Messe de Pâques.
Notre Dame en ruines, est bien trop dangereuse actuellement pour qu'on puisse laisser un chrétien y mettre les pieds.
Ce sera ainsi aussi longtemps que l'Assureur de Notre Dame ne donnera pas son feu vert... dans 5 ans ?   
En l'occurrence, le propriétaire, c'est l'état, qui est son propre assureur. 

La Sainte épine dans le pied de l'état est désormais retirée... 
Quelle que soit les combats d'arrière-garde qu'avait bien pu mener l'archevêché contre ce projet et les marchands du Temple, ils n'ont aujourd'hui plus le choix.  
Il faut aller de l'avant.



"en politique, rien n'arrive jamais par hasard."  disait Franklin Delano Roosevelt

"le malheur des uns fait le bonheur des autres" dit l'adage. 

 Un des grands gourous de la publicité des années 70-80, avait écrit, 
"ce n'est pas l'événement qui compte, mais l'exploitation de l'événement

Il faut reconnaitre que l'incendie de Notre Dame a reçu une médiatisation mondiale instantanée, qui ne peut être comparée qu'aux événements du 11 septembre 2001.
Même Google s'y est trompé en associant ces deux événements comme deux actes terroristes similaires.

On a bien fait pleurer dans les chaumières, avec un art de la mise en scène remarquable. 
Les 26 incendies d'église qui ont eu lieu en France en seulement un an, et les 1038 actes antichrétiens commis en 2018 n'ont pas eu droit à une telle médiatisation mondiale.

Si on était conscient dans les chaumières que ces miracles successifs arrivent ainsi à point nommé dans un timing parfait, on pourrait se dire que la politique est intrinsèquement une Cour des Miracles. Ce n'est pas Esmeralda qui pourrait dire le contraire.



Si je suis révolté par cette concordance de temps, par la manipulation outrancière des esprits et les forts soupçons de tripatouillages multiples dans cette histoire, j'ai fini, néanmoins, au fil des jours, par regarder ce vaste chantier de l'Ile de la Cité comme une très belle idée.
Aussi longtemps, qu'il y aura suffisamment de garde-fous pour éviter de transformer ce lieu chargé d'Histoire en un Disneyland de mauvais gout et en un centre (bassement) commercial pour touristes, ces bâtiments jusqu'ici dédiés à la fonction publique peuvent trouver une nouvelle vie, une nouvelle jeunesse. 

Parisiens, même si on vient de vous forcer la main de manière odieuse, ce Paris-en-devenir peut être une réussite, si vous restez très vigilants sur ce qui va être construit au coeur vibrant de cette Cité, que nous aimons tant. 
Puisqu'il est question d'y placer un Cristal Palace au Marché aux fleurs, choisissez un maire, qui soit, lui aussi, parfaitement transparent.
Comme la mode est aux Grands Débats et au Référendum d'Initiative Citoyenne, soyez présents et actifs;  que les choix qui vont être faits, soient vraiment les vôtres. 
Quelle que soit votre foi, priez et agissez pour que Notre Dame reste un lieu saint de la Chrétienté.

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.