jeudi 21 mars 2019

Brigitte Macron copieusement huée lors d’un match caritarif à Reims, les organisateurs renoncent à lui faire donner le coup d’envoi

 


              
                                  

(…)
Elle n’a pas donné le coup d’envoi.
Dès son entrée sur le terrain, les choses se sont compliquées pour elle : quand son visage est apparu sur les écrans géants, une partie du public s’est déchaînée et l’a copieusement sifflée.

Les organisateurs ont alors renoncé à lui faire donner le coup d’envoi fictif pour éviter de nouveaux sifflets.
C’est donc depuis le banc de touche que Brigitte Macron a assisté à la première mi-temps, avant de s’éclipser discrètement dans les loges du stade et de quitter l’enceinte juste après le coup de sifflet final.
Europe 1 via Fdesouche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.