dimanche 24 février 2019

Ça plane à l'Elysée?

 
 
Résultat de recherche d'images pour "macron sniff cocaîne"


23 févr. 2019
Par Citoyen Spartacus

Mais qu’y avait-il dans le coffre d’Alexandre Benalla ?

Un coffre blindé qui prend la poudre d’escampette, c’est plutôt drôle quand on apprend qu’il serait justement plein de poudre blanche.
La coke sous la coque, cocasse non ?
En même temps, il faut être aveugle et sourd pour ne pas s’apercevoir que Manu le poudré a traversé la rue pour suivre la ligne blanche.
Il transpire, panique, les yeux écarquillés, la nuque rigide et ses performances de logorrhées sémantiques dans lesquelles il se noie sont un signe de plus qui rappelle les cocaïnomanes avérés.
Certes on peut comprendre que devant son échec cuisant il recoure à des ressources chimiques, artificielles pour tenter de devenir le surhomme qu’il pensait être.
Nous serions dirigés par un drogué ?
La question se pose et tous autour de lui commencent à craindre de l’avoir perdu.
Il délire, expose sa paranoïa, exprime sa peur de prendre une balle dans la tête…
Mais Manu, personne ne te veut autant de mal !
On veut juste que tu partes et que tu ailles voir si l’herbe est plus grasse ailleurs, d’ailleurs ça te réussirait peut-être beaucoup mieux que le speed de Caroline !

Pour quelqu’un qui n’a pas voulu légaliser le Cannabis, tu devrais te poser, fumer un joint et méditer sur les méfaits des drogues dures sur la santé, la tienne et celle de notre pays !
Ils t’ont tous balancé, Manu, si l’information est parvenue jusqu’à moi, qui ne suis personne, tu imagines bien que c’est la fin.
A part Castaner qui arpente les salles de classe pour terroriser les jeunes générations, en mode pédagogie à deux balles pour jeunesse hitlérienne, et Marlène qui voit des terroristes islamistes chez les cathos qui s’attachent au radiateur, on ne sait pas trop qui sniffe quoi à l’Élysée, mais le produit est bon, peut-être même de la coke du Vénézuela arrivée par la valise diplomatique.
J’oubliais, Benjamin, qui ne manque pas d’à-propos, nous explique que le rapport qu’il n’a pas lu contient des contre-vérités et là on se dit que lui, son truc, c’est plutôt la fumette.
Un petit bédo avant la conférence de presse et tout est beau à l’Élysée et les renards du Sénat n’ont qu’à bien se tenir avec leur rapport psychédélique.
Sache Manu que la vague jaune du samedi ne fait pas partie des hallucinations collectives même si tu sembles être resté scotché par un buvard des années 70.
De même, ta tentative de faire passer tous ceux qui ne votent pas pour toi pour des antisémites relève du délire et tu es en pleine descente, pas que dans les sondages, c’est le retour du crac et des craques.
En résumé, il est temps de commencer le sevrage parce que nous on en a fini avec le servage !

Donc prend rendez-vous pour ta cure de désintox et profites-en pour contacter le psy, toi qui ne subis pas les désagréments du manque de service public de proximité.

Manu, un conseil, fais tourner la présidence, tu en as trop abusé !

blogs.mediapart

Merci à Fabie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.