samedi 5 janvier 2019

Le Pouvoir cherche-t-il l’affrontement ?






Il y a de quoi s’inquiéter.

Le Pouvoir, qui sait que toutes ses moindres déclarations sont étudiées au microscope, que tous ses mouvements sont scrutés, enchaîne les déclarations méprisantes, voire insultantes, à l’adresse des Gilets Jaunes.
Que l’on compte parmi les soutiens desdits Gilets ou non, qu’on considère leur mouvement comme intéressant ou non, qu’on se sente concerné ou non, on est forcément très étonné – et le mot est faible – devant l’attitude gouvernementale ces derniers jours.
Depuis le Président qui profite des voeux à la nation pour insulter une partie du peuple, jusqu’au porte-parole du gouvernement qui en remet une couche, en passant par les arrestations sans motif, “préventives” (ce qui est est très compliqué à justifier juridiquement – on n’est pas dans Minority Report), beaucoup de signes belliqueux sont envoyés par ce qui ressemble de plus en plus à un gouvernement de pompiers pyromanes.
La vraie question est donc lancinante, pesante, effrayante aussi : le Pouvoir cherche-t-il l’affrontement ?
Avons-nous à la tête de l’Etat des gamins mal dégrossis qui portent le menton en avant comme les Sharks et les Jets de West Side Story, avec le final que l’on sait ?
Bref, sommes-nous en danger ?

Que le Pouvoir n’ait encore rien compris au mouvement en cours, c’est une évidence.

Mais qu’il pousse à la haine et à l’affrontement, c’est déjà plus inquiétant.

Où tente-t-on de nous emmener ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.