samedi 19 janvier 2019

La maire de Montauban face à Macron : « Il faut arrêter l’immigration massive. Les clandestins sont mieux traités que les Français. Il n’y a pas d’ONG pour les Gilets Jaunes »



 

              
13h46


Dans une prise de parole controversée, l’élue LR a opposé les droits des « gilets jaunes » à ceux des réfugiés.

(…) L’élue s’est illustrée avec une intervention musclée et anti-immigration, déplorant que les « gilets jaunes », eux, « n’aient pas d’ONG pour les défendre ».
L’ancienne députée UMP du Tarn-et-Garonne a développé : « dans la ville de Montauban […] nous avons plus ou moins répertorié au moins 70 fichés S. Ce sont des sujets qui ne sont peut-être pas dans votre réalité mais qui sont préoccupants. Il y a un an, un événement tragique a secoué la ville : il s’agissait d’une grand-mère de 80 ans qui s’est faite agresser à son domicile. Et pardonnez-moi si je suis triviale, elle s’est faite sodomiser par un Algérien qui était en situation irrégulière, sous le coup d’une reconduite à la frontière et qui n’a jamais été reconduit à la frontière ».

Sous les huées de certains autres maires, elle s’est défendue : « Je suis là pour parler de personnes en souffrance. Il n’y a pas d’ONG pour les ‘gilets jaunes’, pourtant ils le mériteraient parfois ».

« Le politiquement correct a fait beaucoup de mal à ce pays » , a-t-elle conclu face à Emmanuel Macron.

L’Obs

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas suivi le débat qui pour moi n'était qu'une comédie mais mon épouse était devant la télévision et a pu voir et écouter l'intervention de cette femme maire de Montauban, la seule ayant eu le courage d'affirmer une vérité que Macron et la "bien-pensance" ne veulent pas entendre. Madame Barèges n'a soulevé que les problèmes dont elle a connaissance dans sa ville mais il y a tous les autres et ce au niveau national.
    J'en cite quelques-uns sur mon blog que les G.J. devraient reprendre dans leurs revendications mais l'immigration est sujet tabou pour nos gouvernants à la solde des Emirats dont le Qatar qui règle leurs fins d'années. Ce même Qatar qui pourtant n'accueille aucun musulman fuyant les territoires africains. L'immigration est un véritable fléau matériel et moral pour notre France favorisée qu'elle a été par le rapprochement familial de Giscard même s'il n'a pris sa vitesse de croisière que sous Mitterrand. Notre président est l'adepte du grand remplacement, un plan déjà échafaudé en 1925 par un certain Coudenhove Kalergi heureusement jamais mis en oeuvre. L'intéressé a lui-même changé son fusil d'épaule par la suite. L'Europe des asservis à la finance est en marche, la France prenant la tête avec un ancien inspecteur des finances puis banquier d'affaires devenu président.
    Bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.