dimanche 6 janvier 2019

Gilets jaunes : le policier boxeur de Toulon avait déjà été sanctionné par le passé




Résultat de recherche d'images pour "commandant didier andrieux"
 
© BENOIT TESSIER Source: Reuters
Le préfet du Var a annoncé avoir saisi la police des polices, l'IGPN, à l'encontre du commandant divisionnaire Didier Andrieux (image d'illustration).

 
Selon Le Parisien, Didier Andrieux, filmé en train de frapper des manifestants le 5 janvier, avait déjà été sanctionné pour une violence commise contre l'un de ses collègues il y a deux ans.
 
Il avait alors écopé d'un simple avertissement.
                                    
D'après Le Parisien du 6 janvier, Didier Andrieux, commandant divisionnaire de police filmé en train de frapper plusieurs personnes lors de l'acte 8 des Gilets jaunes à Toulon, avait déjà été épinglé pour un acte de violence.
Selon le quotidien, il aurait pratiqué «une manchette à un major de police dans les locaux de la sûreté départementale à Toulon» en 2015.
Didier Andrieux était alors le chef du service d’ordre public et du soutien (SOPS) à Toulon.

Des policiers encadrent une manifestation de Gilets jaunes à Paris le 5 janvier (images d'illustration).
 
Gilets jaunes : le policier qui a frappé plusieurs personnes à Toulon est un commandant décoré
 
Toujours d'après Le Parisien, le policier aurait par la suite reçu le soutien de sa direction, qui lui aurait appliqué la plus légère des sanctions, à savoir un simple avertissement.

En effet, pour Didier Andrieux, ce coup était involontaire, et aurait touché malencontreusement son collègue alors qu'il était destiné à percuter... une armoire.
Le Parisien précise que la victime de l'époque avait eu tout de même «l'arcade sourcilière et le nez fracturés» et que le coup aurait résulté d'un litige entre les deux hommes sur une affaire policière.
La justice ne s'était pas non plus impliquée dans l'affaire.
Interrogé par le journal, un policier toulonnais atteste qu'«en interne, beaucoup de policiers avaient jugé la sanction très indulgente et [que] cela avait créé un grand malaise».

Didier Andrieux aurait également reçu auparavant «une récrimination manuscrite pour des violences verbales» à l'encontre du commissaire divisionnaire Stéphane Rambaud et d'un autre agent.

Didier Andrieux est actuellement au cœur d'une polémique embarrassante pour les forces de l'ordre. Il a en effet été filmé lors de l'acte 8 des Gilets jaunes à Toulon en train de frapper plusieurs individus à mains nues, notamment au visage.
Si le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal, a assuré ne pas avoir ouvert de procédure contre lui, jugeant qu'il avait «agi proportionnellement à la menace», le préfet du Var a annoncé avoir saisi la police des polices, l'IGPN.
D'après Le Parisien, Didier Andrieux, pour sa part, devait rendre avant ce 6 janvier au soir un rapport à sa hiérarchie.

Lire aussi : Gilets jaunes : un policier frappe à mains nues des manifestants au visage à Toulon (VIDEOS CHOC)

RT France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.