lundi 21 janvier 2019

Démocratie confisquée



macron_repond_aux_francais
 
 
Publié le

Pacte de Marrakech

La définition de la démocratie, serait le gouvernement du peuple par le peuple.
Aphorisme court mais pourtant explicite.
Ce qui n’a pas empêché notre actuel président de faire signer dernièrement en catimini, par un intermédiaire, ce Pacte sur les migrations qui engage la législation des pays signataires à coopérer avec l’ONU dans sa volonté de répartir des « migrants » un peu partout en Europe.
Jouant encore sur les sentiments de repentance et de culpabilité qui persistent encore dans la population.
Cela, bien sûr, avec des propos rassurants, mais trompeurs.
Qui ne peuvent tromper que ceux qui s’abstiennent de réfléchir.
Les pays d’accueil, seront ainsi mis en demeure d’accepter toujours plus de « migrants » sous le couvert d’un engagement dûment signé.
Un accord avec le diable, puisque toute critique de l’immigration deviendra infraction, par un renforcement bienvenu du gouvernement des juges et qui ne fera aucune différence entre réfugiés légitimes et clandestins.
Le but non avoué est bien de surajouter des populations allogènes à d’autres populations exotiques déjà en place, pour que la France devienne une parcelle du grand Village Mondial.

Traité d’AIX la Chapelle

Comme une trahison en appelle une autre, Macron toujours égal à lui même, va prochainement signer, avec sa comparse des mauvais coups, la Merkel, un Traité, dit d’Aix la Chapelle.
Ce traité, dit-on, devrait: « Expérimenter les clauses d’exception à la loi de la République française des régions (franco allemande) frontalières.
C’est à dire, l’Alsace et la Lorraine en euro-districts, sur le modèle des Länders.
Une pareille idée aurait peut-être eu le mérite d’éviter la guerre en 1914.
Autrement dit, deux provinces françaises, sortent bientôt du cadre National, sans soulever trop d’émotions.
Il s’agira, soit disant, de fonder le prototype d’une Europe souveraine.
Plus de 200 juristes travailleraient sur cette future réalisation, pour harmoniser les législations des deux pays.
En fait, une véritable fédération entre 2 Etats de l’UE, au mépris de la souveraineté de la France, comme de l’Allemagne.
Avec un mépris affiché pour les autres nations européennes, qui peuvent se sentir mises de côté.
Ce n’est ni plus ni moins, qu’un nouveau jeu d’embrouille, façon Macron pour nous mettre devant le fait accompli.
En ce moment, tout le monde étant à l’écoute des manifestations des gilets jaunes, les médias à la solde de ce Gouvernement se gardent bien d’en parler.

Pour Macron et Merkel, il s’agit de réaliser au plus tôt, la fédération européenne.
Pourquoi ne pas commencer tout de suite avec ces deux pays pilotes?
Pour un Macron, qui se voit déjà Président de l’Union européenne, c’est assez réussi.
Mais à qui va profiter cette entreprise?
L’euro enrichit l’Allemagne et appauvrit la France.
L’excédent commercial de l’Allemagne est de 265 milliards d’euros.
La balance commerciale de la France est déficitaire de 70 milliards d’euros.
Dans un partage de techniques en matière d’armements, l’Allemagne a tout à gagner et pourra vendre des armes qu’elle fabriquera, grâce au savoir faire de l’industrie française.

Pour le Pacte de Marrakech, comme pour ce Traité franco-allemand, Macron s’est comporté en petit monarque, passant au dessus de la tête de ses sujets, sans la moindre consultation populaire, ni référendaire, ni du Sénat.

Article 35: « Quand le Gouvernement viole le droit des peuples, l’insurrection est pour le peuple, et chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des Devoirs ».

Onyx
 
source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.