samedi 1 décembre 2018

La démographie qui vient....

 
 
Résultat de recherche d'images pour "non au pacte de marrakech"

 
Non au pacte de Marrakech
 
 
A l’heure de la révolte pour la préservation du pouvoir d’achat, les Français auraient aussi ou surtout intérêt à défendre l’emploi, la culture et l’identité qui ne seront bientôt plus que le souvenir du temps où « c’était mieux avant »…
 
Dans quelques jours à Marrakech (10 et 11 décembre), les membres de l’ONU adopteront le « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières ».
 
Que l’on soit sensible à l’accueil de réfugiés est tout à notre honneur et est même une tradition, mais que l’on nous impose d’élargir cette solidarité à l’univers économique (« pour faciliter la mobilité de la main-d’œuvre » et « faciliter la reconnaissance mutuelle des qualifications et compétences des travailleurs migrants ») est du pain béni pour les esclavagistes libéraux et un crime sociétal.
Le diktat onusien donnera de facto aux migrants la protection sociale que nous ne sommes déjà plus capables d’assurer à nos concitoyens, favorisera leur pleine intégration (« pleine participation des travailleurs migrants à l’économie formelle ») et la cohésion sociale (accès à la « sécurité sociale et aux services sociaux ») puis, inexorablement constatera leur implantation durable (« éliminer toutes les formes de discrimination, et encourager un débat public fondé sur l’analyse des faits afin de faire évoluer la manière dont les migrations sont perçues », les media sauront se faire les porte-paroles des politiques), leur croissance et leur rôle actif au sein de la société nouvelle.

Nous pourrions dire que tout cela est déjà effectif ; cela est vrai mais après deviendra légal, s’y opposer sera donc condamnable.
 
Nous pourrions aussi être (je le suis) solidaires de migrants économiques européens mais cela ne nous est pas permis (on se souvient d’étudiantes russes et de familles serbes en situation irrégulière et renvoyées manu militari dans leur pays d’origine…) car malgré (ou à cause de) notre proximité culturelle et leur compétence reconnue, nos amis slaves ne sont pas les bienvenus (!)

Ce sont bien les peuples extra-européens, d’Afrique dont le Magreb en particulier, qui sont visés par le Pacte de Marrakech et bénéficieront seuls des mesures onusiennes sans plus de contestations ou droits souverains.
 
Non au Pacte de Marrakech auquel nous préférons « Ton pays, ton futur », l’alternative économique et solidaire à la démographie qui vient nous remplacer.
12:30 | Lien permanent |

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.