samedi 1 décembre 2018

France Police – Policiers en colère dénonce le risque possible d’une dérive autoritaire à la Pinochet pour museler la voix du peuple en colère et maintenir l’ordre public



buenos aires macron gilets jaunes

 gilets jaunes crs 1 decembre police


L’attitude du Président Macron depuis l’Argentine est irresponsable.
 

Dans une intervention retransmise il y a quelques minutes en direct, le Chef de l’Etat a catégoriquement refusé de répondre aux questions des journalistes sur la colère des gilets jaunes qui s’exprime en ce moment dans tout le pays.
Par son attitude de mépris, l’exécutif va finir par plonger le pays dans la guerre civile s’il continue à nier la réalité de l’ampleur de la contestation.
France Police – Policiers en colère dénonce le risque possible d’une dérive autoritaire à la Pinochet pour museler la voix du peuple en colère et maintenir l’ordre public.

Rappelons que le Général de Gaulle lui-même, pourtant héros de la Libération, avait su entendre la rue en mai 1968 et provoqué un référendum pour remettre en cause sa politique.

1 commentaire:

  1. Cet homme est d'une grande violence par son comportement , ses propos , le mépris qu'il affiche pour les conditions de vie des français , le système qu'il finalise de ses prédécesseurs , ainsi on est au pieds du mur : soit on est mis totalement en esclavage soit nous reprenons le contrôle de notre destin ….La liberté a toujours eu un prix à payer souvent très cher ...

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.