lundi 26 novembre 2018

Le Pacte Mondial sur le Migrations


migranti Italy
 

Publié le 26 novembre 2018 par Lou Roumegaire


Ce Pacte est un nouveau mauvais coup de l’ONU; ce machin, comme disait De Gaulle, par mépris. Une ONU qui coûte 122,7 millions à la France, en dollars. Mais à quoi sert cette organisation dispendieuse qui couvre ses exigences sous le bouclier des Droits de l’Homme ?
 
Toute aussi nocive et inutile que l’OTAN qui n’a actuellement plus d’intérêt, maintenant que le communisme soviétique n’est plus un danger.

L’ONU est devenu le marche pied de l’immigration de masse par son Conseil des Droits de l’Homme pour la planète.
Elle défend, bec et ongles la politique migratoire de Bruxelles.
Une politique qui est aussi celle de Macron et de ses prédécesseurs qui ont remplacé une immigration de travail, en majorité européenne, par une immigration de peuplement africaine et arabo-afro-musulmane.
Mais revenons à ce fameux pacte qui s’oppose aux intérêts de la population.
Pour l’instant, 192 pays membres de l’ONU l’ont adopté.
Plusieurs pays d’Europe, plus réalistes, l’ont refusé dont les USA, l’Australie, Israël et les pays de l’Est de l’Europe.
Pour Macron, il s’agit d’un bon texte, qui doit assurer des migrations régulières, sures et ordonnées. Autrement dit, il en fait un phénomène inéluctable, sans aucune possibilité de s’y opposer.
Pour nous rassurer, on nous précise que ce Pacte serait non contraignant et devrait permettre un coopération internationale sur les questions migratoires, en s’attachant en priorité au respect des droits humains.
On serait presque tenté d’approuver si les droits en question n’étaient pas réservés seulement aux futurs envahisseurs.
L’objectif numéro 8 oblige les Etats à se porter au secours des « migrants » qui empruntent des routes dangereuses.
Ce qui signifie quoi au juste ?
Que les ONG pro-immigration, l’Aquarius en tête, sont invités à reprendre du service.
Car au nom de ce Pacte, les juges rouges auront force de loi pour obliger les pays signataires à accepter que les bateaux de clandestins abordent dans les ports de ce même pays.

Objectif numéro 5 : l’organisation du regroupement familial deviendra une nécessité, avec les mêmes droits que les natifs.
Notamment pour un clandestin la possibilité de faire venir toute sa famille (femme, enfants et grands parents).

Aux services bénévoles existants et actifs, vont s’ajouter les aides des services administratifs, puisque comme il est prévu : « Des aides seront prévues tout le long des routes migratoires afin de faciliter tous les moyens pour traverser les pays en toute sécurité, afin d’aider à l’inclusion sociale de ces personnes dans le pays d’accueil qu’ils auront choisi ».

Selon l’ONU, les migrations sont des sources de prospérité, d’innovation et de développement.
C’est à dire, tout le contraire de la réalité d’après le point de vue déformé de tous ces bobo bureaucrates complètement hors-sol.

C’est une affirmation supplémentaire, de l’entente tacite entre le nomadisme des « élites » internationales et celle des pauvres du tiers-monde qui fuient leur continent.

 Mais jusqu’à présent, c’est silence radio sur cette affaire.
Les médias se sont bien gardé d’en parler, Macron bien davantage, et les manifestation actuelles de colère servent d’écran de fumée bien venu au Gouvernement.
Avec la carotte qui reste dans la gorge de l’âne, c’est aussi le bâton qui menace: « Des sanctions seront prises contre les médias xénophobes ».

Et quels médias SVP ?
Surement pas Libération, ni Le Monde, ni le Nouvel Obs, aucun des journaux qui appartiennent aux milliardaires de la Banque ou du CAC 40.
Mais des sanctions contre les « fake news’ bien sûr, ceux qui disent des vérités.
C’est à dire, Bd Voltaire, TV Liberté, Riposte Laïque etc…

Et tenez-vous bien, ils ne sont pas à une contradiction prés : « Il faudra promouvoir le débat et condamner les médias et les citoyens qui s’opposeront aux nouvelles mesures mises en place » En fait, vous avez le droit de donner votre opinion à condition qu’elle soit conforme aux nouvelles règlementations.

Selon l’ONU, 250 millions de personnes sont actuellement sur les routes.
Cela avec un risque évident de multiplication, quand ce Pacte de malheur sera signé le 12 décembre prochain à Marrakech, par trop de pays irresponsables, dont la France.

Macron, cet imposteur de mauvaise augure ne nous aura rien épargné.

Alors, gilets jaunes et gens de bon sens, mobilisons nous contre ce projet funeste, destiné à abaisser encore notre niveau de vie, parce qu’il finira par ruiner le pays .
 
C’est aussi notre souveraineté que nous abandonnons avec l’identité qui va avec.

 Macron destitution!!!!

0nyx

1 commentaire:

  1. Il n'y a qu'un solution pour éviter toutes ces dérives de la plupart des états "occidentaux ": des régimes autoritaires.

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.