dimanche 4 novembre 2018

Deux mineurs non accompagnés saccagent une partie de la prison pour mineurs de Lavaur

 
 
C'est toute une unité de vie de l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Lavaur qui a été saccagée le 1er novembre./ Photo DDM, archives, JML


C'est toute une unité de vie de l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Lavaur qui a été saccagée le 1er novembre./ Photo DDM, archives, JML


Jeudi soir, deux adolescents emprisonnés à l’Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs (EPM) de Lavaur ont saccagé une unité de vie.

En ce jour de Toussaint, vers 16h30, ces deux mineurs étaient dans le patio de leur unité de vie quand ils s’en sont pris violemment aux surveillants.
«Ils ont alors commencé à casser les vitres et à s’armer. Les agents se sont mis en sécurité en attendant les renforts. Les deux jeunes en ont profité pour saccager tous les espaces collectifs : salle à manger, cuisine. Les dégâts sont considérables, l’unité est hors service», précise un syndicaliste UFAP Unsa Justice.

12 mineurs non accompagnés sur 52 mineurs détenus
Les deux fauteurs de troubles sont des mineurs non accompagnés.
Cette définition recouvre les mineurs privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille.
Actuellement, sur les 52 mineurs emprisonnés, 12 sont des mineurs non-accompagnés, un chiffre jamais atteint dans cette prison.
La colère de l'Ufap Unsa Justice

Pour Stéphane Eynard, secrétaire général adjoint du syndicat UFAP Unsa Justice, l’EPM n’est pas adapté pour ces détenus.
«Ils parlent pas ou très peu le français. Impossible dans ces conditions de faire du travail éducatif. Souvent ils sont incarcérés sous une fausse identité et la plupart du temps majeurs. Ils insécurisent le reste des mineurs en détention», affirme-t-il.

Un des adolescents a été transféré dans le quartier pour mineurs d’une prison d’Occitanie, l’autre était toujours vendredi soir dans le quartier disciplinaire de l’EPM

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.