lundi 24 septembre 2018

Une jeune femme violée en pleine rue à Clermont-Ferrand

 
 
Une jeune femme violée en pleine rue à Clermont-Ferrand

Place de Salford à Clermont-Ferrand le 24 septembre 2018

Publié le 24/09/2018

Une étudiante a été très violemment agressée par un inconnu, ce samedi, vers 3 heures du matin, alors qu'elle marchait à proximité de la place Delille à Clermont-Ferrand. L'homme a ensuite pris la fuite.
 
A ce stade, les policiers ne disposent que du témoignage de la victime et des constatations médico-légales effectuées au CHU dans les heures suivant les faits.
Mais tout porte à croire que l'agression terrible que décrit cette étudiante de 22 ans a bien eu lieu.
Selon son récit, la jeune femme a été abordée par un inconnu vers 3 heures du matin, ce samedi, alors qu'elle rentrait chez elle après avoir participé à une soirée entre amis et se trouvait place de Salford, tout près de la place Delille.
L'homme l'aurait rattrapée en courant avant de lui asséner aussitôt trois coups de poing.
 
Entraînée de force entre deux voitures
 
La victime explique avoir tenté de se débattre, mais en vain.
Toujours en maintenant sa main sur sa bouche pour l'empêcher de crier, son agresseur est parvenu à l'entraîner de force entre deux voitures, derrière un abribus, à l'écart de la rue.
Là, il lui aurait enlevé son short et sa culotte pour lui imposer des pénétrations.
L'étudiante, dont le portable était déchargé, a pu donner l'alerte un peu plus tard.
Elle s'est rendue au CHU pour être examinée et a déposé plainte au commissariat.
L'enquête est confiée de la sûreté départementale.
Les policiers font d'ores et déjà le rapprochement entre ce viol et une agression survenue tout juste une heure plus tôt, dans le même secteur: une passante dit avoir été abordée rue du Port par un inconnu qui lui a touché les fesses.
Pour se défendre, la jeune femme lui a asséné une claque.
Elle a elle aussi été giflée en retour.
Il pourrait s'agir, dans les deux cas, du même agresseur.
 
Stéphane Barnoin
 
lamontagne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.