vendredi 14 septembre 2018

Le Portugal, nouvel eldorado du lithium…

 

Le Portugal, nouvel eldorado du lithium…
 
 
par | 14 Sep 2018 |
 
 
Comme vous le savez, il faut remplacer les voitures à pétrole par les voitures électriques.
 
 
Que le bilan énergétique et environnemental des voitures électriques soit une catastrophe ne semble émouvoir personne.
Le pétrole c’est pas bien (ce qui est vrai) et l’électrique c’est vachement mieux… ce qui n’est pas si simple que cette affirmation qui sert de mantra gouvernemental à travers le monde entier.
Du coup, « on » (les mamamouchis) a décidé de vous faire acheter des voitures électriques.
Ainsi, il va falloir remplacer tout le parc de très méchantes voitures polluantes et vous faire acheter d’autres voitures qui seront également polluantes, mais différemment.
Remarquez, ce n’est nous qui allons avoir des problèmes, mais nos amis portugais qui sont assis sur un tas d’or … de lithium, et le lithium c’est indispensable pour les batteries.
Alors on va creuser, polluer, exploiter et déforester ce qu’il faut de Portugal pour que le reste de l’Europe puisse avoir les batteries nécessaires…
Absurde, surtout quand on sait qu’en termes de pollution atmosphérique, les 100 plus gros navires du monde (qui n’ont pas de pots catalytiques) polluent autant que toutes nos voitures réunies…
Bref, les Portugais deviendront votre « portutriste », vu qu’on va leur détruire leur si beau pays.
M’enfin, z’ont besoin de sous !
 
Le Portugal se prépare à une ruée sur le lithium, le nouvel « or blanc »

« Plus on creuse, plus on en trouve », se réjouit David Archer au pied d’une grue de forage qui, dans un bruit assourdissant, perfore la roche granitique des monts reculés du nord du Portugal afin d’en mesurer la teneur en lithium, devenu un « or blanc » depuis que la demande de batteries électriques explose.
La société minière britannique qu’il dirige, Savannah Resources, espère ouvrir en 2020 « la première mine importante de lithium en Europe », déclare-t-il à l’AFP sur les hauteurs de Boticas, dans la région de Vila Real.
Lundi encore, Savannah a annoncé avoir revu l’estimation des gisements de Mina do Barroso en hausse de 44 %, à 20,1 millions de tonnes de minerai d’une teneur en lithium de 1,04 %.
À 25 kilomètres de là, dans la commune voisine de Montalegre, la société portugaise Lusorecursos prétend elle aussi être assise sur « le plus important gisement de lithium en Europe », soit 30 millions de tonnes de minerai d’une teneur de 1,09 % qu’elle compte commencer à extraire en 2020 également, selon son directeur financier Ricardo Pinheiro.
« L’explosion de la filière de la batterie a provoqué un véritable engouement pour le lithium » et sa valeur marchande a triplé en trois ans, explique Lucas Bednarski, directeur de l’entreprise d’études de marché spécialisée Lithium Today.
– Réduire la dépendance européenne –
Ce métal de couleur blanche argentée, qui sert déjà à fabriquer les batteries lithium-ion utilisées dans les téléphones et ordinateurs portables, sera de plus en plus recherché en raison du développement de la voiture électrique, qui a besoin de batteries bien plus puissantes.
« Le lithium pourrait valoir de l’or pour le Portugal, puisque nous estimons qu’en 2025 le marché européen des batteries vaudra 250 milliards d’euros par an », fait valoir le vice-président de la Commission européenne chargé de l’Énergie, Maros Sefcovic….
Quel bonheur tous ces milliards, c’est tellement bon, cela mérite de ravager l’environnement encore plus…
La voiture électrique est une folie et une aberration intellectuelle, car elle n’est pas conçue dans l’esprit de nos dirigeants comme une rupture environnementale et comme un moyen de passer à une ère de bien moindre consommation.
Non, il va falloir « consommer » autant de voitures électriques que ce que nous faisions avec nos voitures thermiques.
L’idée c’est de faire faire encore plus de croissance aux constructeurs automobiles, aux exploitants miniers, à l’industrie de la batterie, sans pénaliser celles des pneus, etc.
Bref, en réalité, rien ne change et vous serez terriblement taxés.
 
Navré, mais je ne peux pas acheter cette écologie qui consacre la croissance infinie dans un monde fini… et massacre l’environnement.
 
Charles SANNAT
 
Source AFP via Romandie.com ici

1 commentaire:

  1. "l’OMS met en garde contre un recul de l’espérance de vie avec notamment en ligne de mir le surpoid et l’obésité."

    Je pense qu'il vous faut laver au mir votre ligne de mire.

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.