jeudi 27 septembre 2018

Charente : Un bus attaqué par une trentaine d’individus armés de battes et de sabres.

Un bus STGA à Angoulême. Illustration, DR.

27 septembre 2018
par Y.C.

Les conducteurs de bus d’Angoulême font valoir leur droit de retrait aujourd’hui.

Mercredi vers 17h40, une trentaine d’individus armés de battes et de sabres ont attaqué un bus de la STGA, au niveau de l’arrêt Nancy à Angoulême.

 Guerre des bandes
 
D’après les premiers éléments de l’enquête, les assaillants en voulaient à d’autres jeunes présents dans le transport en commun.
Le chauffeur, âgé de 26 ans et employé depuis le mois de juillet, a eu le réflexe d’actionner la pédale de détresse.
Cela a verrouillé les portes arrières où se trouvaient les agresseurs.
Les passagers sont descendus par l’avant du bus, sans dommages.
Il s’agit de la seconde attaque de bus en une semaine à Angoulême, rapporte Sud-Ouest.
Les vitres des portes arrières ont été détruites, mais le bus a pu repartir.
Aucune interpellation n’a eu lieu quant à présent.

Actu17.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.