lundi 30 juillet 2018

La République des Copains et des Coquins


Macron-Benalla


Publié le

Serait-ce le scandale d’Etat de l’année ?

Celui qui ferait basculer jusqu’à sa dernière limite l’autorité et la compétence de notre actuel Président de la République…
Celui à qui jusque là la chance souriait outrancièrement.
Baraka toute personnelle, grâce à la finance de la super classe mondiale et à la courte échelle du monde médiatique qui à présent semble préférer la recherche de la vérité.
On ne sait jamais, le vent peut tourner, après tout.
Comment un simple vigile de supermarché, taillé en videur de boite de nuit, a-t-il pu accéder si facilement à la proximité inséparable du couple Macron ?
Un garde du corps qui semblait jouer le rôle du numéro deux d’un Chef d’Etat.
On connait les accusations : Elévation au grade de Lieutenant-Colonel de Réserve sans la moindre formation militaire, voiture de fonction, logement quai Branly, accès à la villa présidentielle du Touquet, salaire de 6000 € Net mensuel.
On peut toujours penser que tout cela est inventé dans le but de nuire à la personne de Macron.
En politique on ne fait pas de cadeaux.
Seulement voilà, maintenant que le terrier du lièvre est découvert et que Benalla ne bénéficie plus de la protection de Jupiter, les langues se délient.
Des témoins parlent, des policiers s’expriment et font le portrait de ce personnage qui régnait en despote sur le personnel du GSPR et se permettait de donner des ordres à des gradés de la gendarmerie, en court court-circuitant les services de la République tout en bénéficiant de passe droits illégitimes exorbitants.
Un Lahcene Benahlia, devenu Alexandre Benalla, mais je me garderai bien de lui reprocher d’avoir francisé son nom de famille.
Ce n’est pas courant chez les musulmans… à moins que ce soit dans un but plus intéressé que l’amour de la France.
On sait aussi qu’il avait auparavant été congédié en tant que chauffeur d’une personnalité haut placée pour tentative de fuite après un accident.
Ce qui ne l’avait pas empêché de se rapprocher du Pouvoir, au point de devenir le principal homme de confiance.
Et tout allait comme sur des roulettes jusqu’à ce grain de sable qui grippe une machine bien huilée. Des coups portés à 1 ou 2 gauchistes qui comme c’est traditionnel chez eux insultaient allégrement les CRS et leur résistaient âprement.
Après tout, on peut dire que c’est bien fait pour ces deux individus d’avoir pris quelques torgnoles, sans conséquence d’ailleurs.
Pour une fois qu’un gauchard se fait bousculer on ne va pas en pleurer.
Seulement des photos sont prises et dans le pays ou les médias défendent surtout les « droits » de ceux qui manifestent bruyamment, le scandale éclate jusqu’au sommet de l’Etat.
Le Ministre de l’Intérieur est aux abonnés absents.
Il n’a rien entendu.
Mais sert-il à quelque chose au fait ?
Ces deux victimes auraient-elles soulevé autant d’indignation si elles avaient été des « identitaires » qualifiés « d’extrême droite » ?
J’en suis moins sûr !
On a vu dernièrement des policiers mis en examen pour avoir répondu à un voyou provocateur pour une simple gifle.
Macron jusque là silencieux en espérant que l’affaire se tasse, que le public se lasse et que tout ce bruit fasse pschitt (dixit Chirac) passe maintenant du silence radio, puis de la défensive à l’offensive verbale sans concessions.
Pour lui tout est faux.
Il n’y a jamais eu de salaire mirobolant, de grade de Lieutenant-Colonel, de voiture et logement de fonction, d’usurpation de fonction, de port illégal d’insignes et de prérogatives disproportionnées etc. etc. …
Circulez il n’y a rien à voir !!
Réponse à MG : Il n’a jamais été mon garde du corps, il n’était pas mon amant (quelqu’un aurait-il des doutes ?) à ce sujet ?
Certaines mauvaises langues sur le NET pensent à Brigitte mais ce ne sont que des fakes news.
Nous nous sommes fréquentés pendant deux ans.
Il était très sensible à la cause musulmane et à la ligue de Défense Judiciaire des musulmans (de l’avocat Karim Achoui).
En tout cas pour le Préfet, mis en devoir de s’expliquer, c’est une affaire de copinage malsain.
 
Bref, Macron rejette en bloc tout ce qui est dit sur lui et recherche des fusibles.
Mais il apparait de plus en plus comme un Président inexpérimenté, arrogant et méprisant, ayant employé un collaborateur tout aussi inexpérimenté et certainement tout aussi prétentieux et égocentrique que lui « qu’ils viennent me chercher » dit-il par bravade.

Comme à l’école primaire devant des gamins qui lui cherchent des noises.
Sachant surtout que personne n’ira le chercher.
 
Il déclare aussi qu’il est seul coupable.
Mais alors comment prétendre que tout est faux dans ces accusations ?
Ou est la cohérence dans son propos ?
Comment peut-on être innocent et coupable en même temps ?
Attendons-nous à de prochains contre-feux, l’homme Macron a plus d’un tour dans son sac et entame la reconquête…
Mais les masques tombent et la République irréprochable et transparente apparait pour ce qu’elle est : UNE TROMPERIE
Onyx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.