jeudi 26 juillet 2018

Ils ont frôlé la mort sur des ralentisseurs

 
 



« J’ai eu très peur. Quand je suis tombé au sol, je ne pouvais plus bouger mes jambes ».

Christophe Mallet a été gravement touché à la colonne vertébrale.
5 semaines d’arrêt.
Ce grand gaillard d’un mètre quatre-vingt-dix a eu un très grave accident de la route à la périphérie de Toulon dans le Var.
C’était au mois de mars dernier à Carqueiranne, alors qu’il tentait, au guidon de sa 650 cm3, d’éviter un ralentisseur et une série de bandes plastiques noires posées sur la route. Au moment de la chute, Christophe roulait lentement.
Le calvaire de ce motard ne s’arrêtera pas ainsi.
Lorsque, arrivés sur les lieux, les sapeurs-pompiers viennent à son secours pour le transporter à l’hôpital le plus proche, ils vont emprunter une route sur laquelle sont disposés… 4 ralentisseurs. Toujours dans la région de Toulon, sur la commune de la Garde cette fois, c’est Cyril Tochon qui a été victime d’un grave accident alors qu’il pilotait un scooter.

Au passage d’un ralentisseur, il a fait un bond de 5 mètres.
Blessures multiples, pertes de connaissances, comme Christophe, Cyril restera longtemps marqué par cette chute brutale.

Des accidents en cascades
La presse en parle peu et pourtant.
Les accidents de ce type se sont multipliés ces dernières années.
Depuis que les collectivités locales n’ont eu de cesse de disposer partout où cela leur était possible des « obstacles » pour ralentir, voire stopper la circulation, les accidents ont explosé.
Récemment, à Toulouse, c’est un motard qui s’est tué sur un ralentisseur. Les Fédérations de motard crient au scandale. En vain…

 Ralentisseurs et coussins berlinois illégaux

Il faudra peut-être plusieurs procès retentissants, il faudra sans doute plusieurs accidents mortels pour qu’enfin, les mairies, les conseils départementaux, les communautés d’agglomération comme la TPM à Toulon – Toulon Provence Métropole – mettent fin à des pratiques totalement illégales.
Les ralentisseurs en bitume ne devraient pas dépasser 10 centimètres de hauteur.
La plupart font 12, 15, jusqu’à 25 centimètres de haut dans certains départements.
Les ralentisseurs dans des virages, hors agglomération, les coussins berlinois – illégaux comme en témoigne un document que Réinformation Tv s’est procuré – sont maintenant légions.
Les maires font des ralentisseurs une sorte d’hystérie collective sans se soucier des risques qu’ils encourent…

« Ils ont frôlé la mort sur des ralentisseurs » est le second reportage consacré aux ralentisseurs et réalisé par Réinformation TV après celui diffusé depuis septembre 2016 sur la chaine YouTube de RITV. Il a déjà été vu 235 000 fois.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.