mardi 10 juillet 2018

Bergerac : poignardé après avoir réclamé moins de bruit dans sa rue

 

La police nationale a bouclé le secteur.

La police nationale a bouclé le secteur. © Radio France - Charles Dequillacq

lundi 9 juillet 2018                             
 
L'homme de 35 ans tué dimanche matin à Bergerac rue des fontaines avait demandé à ses agresseurs de faire moins de bruit.

L'enquête se poursuit après la mort d'un homme de 35 ans rue des fontaines à Bergerac ce dimanche 8 juillet.
Perquisitions et auditions de témoins et suspects se sont succédé en 24 heures.
Ce lundi soir, cinq personnes d'une vingtaines d'années sont toujours en garde à vue.
Trois d'entre elles ont déjà eu affaire à la justice lorsqu'elles étaient mineures pour des faits de violence.
Deux autres ont été relâchées. 
 
Les résultats de l'autopsie connus mardi
 
Les suspects reconnaissent avoir été à proximité des lieux du crime mais nient toute implication. D'après les premières auditions, l'homme de 35 ans domicilié rue des fontaines aurait été agressé alors qu'il avait demandé au groupe d'être plus silencieux.
Une autopsie a été pratiquée ce lundi sur le corps de la victime.
Les résultats seront connus ce mardi. 
Ce lundi soir, le parquet de Bergerac s'est dessaisi de l'affaire qui va être transmise au parquet de Périgueux. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.