jeudi 14 juin 2018

Privatisations, piège à cons ! Française des jeux, ADP et Engie, tout doit disparaître

 

Privatisations, piège à cons ! Française des jeux, ADP et Engie, tout doit disparaître
 
« La future loi Pacte, qui permettra la vente d’actions détenues dans ces trois entreprises, sera présentée en conseil des ministres lundi 18 juin »…
 
Et c’est un pacte scélérat qui s’apprête à être scellé entre le gouvernement et de bons intérêts privés qui seront très heureux de mettre la main sur des rentes de situation.
La communication du Palais glandsidentiel sera millimétrée comme d’habitude, et la presse, fort aimable, ne proposera pas la seule privatisation qui serait éventuellement audible en termes de justice sociale et d’intérêt public !
Parce que ce n’est pas aux Français et au peuple que l’on va vendre ces superbes entreprises qui aujourd’hui gagnent de l’argent et pas qu’un peu et alimentent les caisses de l’État !
Nous allons brader ces entreprises à des grands groupes privés.
Nous pourrions évidemment choisir de privatiser en réservant les actions aux citoyens français et, pour plus encore de justice sociale, uniquement aux citoyens français payant des impôts en France parce que résidents fiscaux en France !
Nous pourrions faire des actions plus nombreuses pour que les sommes soient modiques.
Nous pourrions même faire une action de la Française des jeux à 2,50 €, ce qui le prix d’une grille d’EuroMillions !!!
Tout le monde pourrait en acheter et tout le monde serait sûr et certain cette fois de gagner en tentant sa chance à la bourse de la privatisation.
Sa sainteté le Glandsident renflouerait les caisses de l’État : objectif 1 atteint.
Sa sainteté le Glandsident ne verrait plus l’État gérer des entreprises, ce qu’il n’aime pas…  objectif 2 atteint.
Sa sainteté le Glandsident ferait plaisir à ses manants de sans-dents et leur permettrait de gagner 4 sous, ce qui serait sain… et très juste.
Mais cela n’est pas dans l’objectif de notre Glandsident.
Les privatisations sont donc un piège à cons…
Ils diront ce qu’ils veulent, ils le présenteront comme ils veulent, la seule privatisation audible est celle qui commence par rendre les citoyens actionnaires, ce qui en plus permet à chacun de s’approprier les mécanismes économiques.
Mais ils ne le feront pas.
C’est votre pognon, mais il sera donné à des privés.
Pourquoi ??
Pourquoi ???
 
Charles SANNAT
 
Source Le Monde ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.