jeudi 14 juin 2018

Paris : la «Colline au crack» de la porte de la Chapelle

 
 
 
Le Parisien
 
Les riverains du quartier de porte de la Chapelle font face à une forte augmentation du nombre de toxicomanes.
 
Ils sont principalement installés dans un bidonville sur la bretelle d’accès au périphérique.
« Ils viennent mendier au feux rouges, à la station service parfois de manière agressive et ils utilisent la cabine de toilettes publiques pour consommer » témoigne un commerçant dont la clientèle a considérablement baissé depuis quelques semaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.