vendredi 8 juin 2018

N° 8 – DOUCE France, cher pays de mon enfance…où la vente d’armes à feu est interdite !



 
 
8 Juin 2018


Evreux (Eure) – Condamné plusieurs fois pour viols et agressions sexuelles, ce récidiviste est sorti de prison en avril 2018.
Le 7 mai il aperçoit sa nouvelle victime dans la rue, l’a suit jusque dans son immeuble et tente de l’embrasser, sous la menace de son couteau.
La jeune femme se débat et hurle.
Le violeur s’enfuit, poursuivi par le compagnon de la jeune femme, qui prévient la police. L’agresseur avait déjà été condamné à des peines de réclusion criminelle de 15 et 12 ans pour viols. « Il s’agit d’un véritable criminel sexuel, représentant un vrai danger pour les femmes. » déclare le procureur de la république.
Le Tribunal vient de le condamner à 12 nouvelles années de prison ferme…jusqu’à la prochaine !

Toulouse (31) – Avenue Campel, trois sœurs ont été interpellées et placés en garde à vue, par les policiers du Raid, pour association et financement de malfaiteurs à but terroriste.
Elles envisageaient et organisaient des départs pour la zone de combat en Syrie.
Les trois sœurs sont âgées de 43 à 53 ans.
On n’en sait pas davantage, ni les identités, ni les origines, ni les motivations.

Beauzelle – près de Toulouse : Houcine, 21 ans, a été exécuté alors qu’il sortait de son domicile familial.
Trois individus ont été arrêtés, âgés l’un de 24 ans et 17 ans les deux autres.
Mis en examen pour assassinat.
Le plus âgé a reconnu avoir tiré une cartouche de chevrotines dans le dos d’Houcine, suite à une « embrouille » qui durait depuis une dizaine de jours, au sujet d’un trafic de stupéfiants.

Saint-Denis (93) – Un médecin du SAMU et un ambulancier qui l’accompagnait ont été agressés et roués de coups par deux individus armés d’un marteau.
Tous deux sont blessés.
Ils allaient partir en intervention urgente. (On ne sait pas quel a été le sort du malade qui les attendait ?).

Montpellier (Hérault) – Le quartier plan Cabanes devient invivable.
Il a connu un dimanche particulièrement animé : une douzaine de coups de feu ont été tirés lors d’un nouvel affrontement entre deux bandes rivales qui veulent imposer leur loi pour s’approprier le marché de la drogue et des cigarettes de contrebande.
Une quinzaine de voyous, armés de six pistolets, de machettes, de couteaux et de barres de fer, se sont battus en pleine rue.
Une mère et sa fillette qui se promenaient ont été aspergées d’acide chlorhydrique, leur occasionnant de graves brûlures.
Les deux bandes de trafiquants s’étaient données rendez-vous après la rupture du jeûne de ramadan pour régler leurs comptes.
Détail qui indique clairement leur religion.
80 commerçants du quartier ont signé une pétition, adressée au préfet de l’Hérault, pour dénoncer cette insécurité permanente.


Toujours à plan Cabanes (Montpellier) – Un migrant clandestin, de nationalité algérienne, âgé de 19 ans, a été interpellé par la BAC, après une rixe entre trafiquants de drogue.
Il s’est débarrassé de son couteau de cuisine à lame impressionnante, le jetant sur le trottoir.
Cet algérien, bien connu à plan Cabanes pour sortir facilement son couteau, avait poignardé un piéton, il y a quelques semaines dans ce même quartier.
Il faisait déjà l’objet d’une ordonnance de reconduite à la frontière. (Que fait-il encore en France, on peut se le demander ?)

Aulnay-sous-Bois (93) – Théo Lunaka, celui qui, paraît-il, avait été grièvement blessé « dans la zone rectale » et qui a réussi à faire inculper quatre policiers, dont l’un pour viol, puis s’est rétracté à plusieurs reprises, vient d’être placé en garde à vue, ainsi que cinq individus parmi ses proches, pour escroquerie en bande organisée, détournement de subventions en préjudice d’organismes chargés d’une mission de service public et soupçons d’emplois fictifs, abus de confiance, blanchiment d’argent, etc. concernant des associations présidées par son propre frère, « Aulnay Events » et la seconde dans le 18e arrondissement de la capitale, toutes deux font l’objet d’une enquête.
Le préjudice concerne plusieurs centaines de milliers d’euros. (On peut se poser la question de savoir comment de telles subventions sont « offertes » à des associations « bidons », alors qu’il y a tant d’économies à réaliser…à nos dépens !)

Toujours à Aulnay – Blessé à coups de couteau et présentant trois plaies dans le dos, un individu, âgé de 23 ans, a été amené à l’hôpital d’Aulnay dans un état critique.
Originaire du quartier de Balagny, près de la cité de l’Europe.
Aussitôt que la nouvelle s’est répandue, une cinquantaine de jeunes, originaires également de ce quartier et la bande ennemie venant du quartier des « 3000 », armés de barres de fer et de battes de base-ball, se sont donnés rendez-vous pour en découdre.
Le quartier a été totalement plongé dans l’obscurité, l’éclairage public saboté.
Une quarantaine de véhicules de police ont été dépêchés sur les lieux pour quadriller le quartier, ce qui a évité l’affrontement de se généraliser.

Sartrouville (78) – Une décision de justice et d’expulsion a été mise à exécution lundi matin.
Les musulmans ont trouvé porte close à la salle de prières de la cité des indes, condamnée comme étant « un foyer de l’islam radical » où étaient diffusés des prêches radicaux hostiles aux valeurs républicaines ».
Les fidèles musulmans ont déjà trouvé un refuge pour leurs prières à quelques mètres à peine.
Cela n’a pas empêché une nuit d’émeute.
L’office HLM, rue Lakamal, a été vandalisé, vitres brisées.
Le feu a été mis à des conteneurs poubelles, au pied d’un immeuble, rue Esnault Pelterie et les pompiers, venus éteindre l’incendie, escortés par la police, ont été pris à partie et « caillassés ».

Genay (69) – Le fils de l’ancien international camerounais, décédé, Marc-Vivien Foé, prénommé également Marc et âgé de 22 ans, ainsi qu’un complice, Sofiane, 20 ans, ont été condamnés à 5 ans de prison ferme, par la cour d’assises de Lyon, pour vol avec arme, séquestration et agression d’un prêtre à son domicile.
Ils l’ont frappé, menotté les mains dans le dos, roué de coups de poings et de crosse et cela durant près de deux heures, pour un butin insignifiant.
Le père Luc Biquez, a accordé son pardon aux deux accusés, ce qui leur a valu une certaine clémence puisque le procureur avait réclamé 12 ans ferme.

Lille (59) – Youssef C. 28 ans, fiché S, a tabassé trois policiers de la BAC, samedi dernier.
A la Madeleine, commune toute proche de la métropole du nord, les policiers s’approchent d’une voiture garée où deux hommes dissimulent leurs visages.
Lors du contrôle d’identité, Youssef assène « un coup de boule » à l’un des policiers.
Son collègue intervient à coups de matraque mais cela ne suffit pas à calmer Youssef qui le frappe à son tour et s’attaque au troisième policier.
Condamné à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, le président du tribunal, Marc Trévidic, grand spécialiste du terrorisme, mis au placard pour son franc-parler qui dérange, a estimé que Youssef avait bien de la chance d’être en France car, aux Etats-Unis, il aurait fini avec une balle dans la tête.

Dammartin-en-Serve (78) – A une quinzaine de kilomètres de Mantes-la-Jolie.
Le propriétaire d’une ferme qui hébergeait depuis quelques mois un migrant clandestin d’origine marocaine, Hassan, âgé de 37 ans, a bel et bien été mis KO technique par deux coups de poing en pleine figure, parce qu’il lui demandait de quitter sa ferme, de partir de chez lui.
Hassan, maître-nageur au Maroc, paraît-il, qui a perdu ses papiers en mer, lors de la traversée mouvementée, a été condamné à 8 mois de prison, dont 4 avec sursis et, mais on peut toujours espérer, l’expulsion à l’issue de sa peine !

Calais (Nord) – Mercredi une rixe a éclaté entre des migrants clandestins et des CRS, sur le site de la station TOTAL, dans la zone Marcel-Doret.
Un CRS a été blessé à la tête et transporté à l’hôpital de Calais.
Mais dans la région ce n’est même plus un fait divers, on a tellement l’habitude !

Nantes (44) – Au sixième étage d’une tour d’habitation, dans les quartiers nord, deux individus armés pénètrent dans le logement.
Deux coups de feu sont tirés, le pistolet s’enraille avant le troisième.
Le locataire présent dans les lieux est touché au visage, la balle a frôlé sa tempe.
Inconnu des services de police il ne porte pas plainte car il s’agit d’un migrant, d’origine tunisienne, récemment arrivé en France et sans papier.
On ignore, pour le moment, l’identité et l’origine des deux agresseurs !

Lys-lez-Lannoy (59) – Un homme agressé et blessé de plusieurs coups de couteau par trois individus, arrêtés et placés en garde à vue, uniquement parce qu’il fumait une cigarette en plein ramadan.
Il a été transporté à l’hôpital de Roubaix.
Compte tenu des circonstances on peut supposer qu’il s’agit de quatre individus de religion musulmane !


**Suffit pour aujourd’hui, à bientôt pour la suite !

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.