mercredi 27 juin 2018

En marche vers le totalitarisme macronien



censure


 
La censure continue de plus belle et le 14 Juin 2018, TV Liberté était  touché sans préavis par  You tube et toutes ses archives étaient arbitrairement fermées.

You tube ne s’en tenant pas à cette première mesure a récidivé, malgré la bonne volonté émise par TV Liberté.
Riposte Laïque se trouve aussi dans le même cas et a du se rabattre sur une chaine russe, comme TVL l’avait fait auparavant.
Mais ce n’était pas suffisant pour ces pourfendeurs de la liberté de parole, et sous l’ordre du Gouvernement, la police toute dévouée à celui ci a demandé aux responsables de la Chaine russe, l’identité et les références de tous les animateurs de RL, qui postent des vidéos sur cette  Chaine. Sans le moindre résultat d’ailleurs.
On s’en félicite!
Ce qui n’a pas empêché la LICRA de truander 3000 € à ce site, qui décidément dérange un système qu’ils voudraient éternel.
Pendant ce temps, on apprend par la presse italienne, que Soros, toujours lui, aurait financé à hauteur de 2 millions, la campagne électorale de Macron, suivi de Rothschild pour environ 1 million et Goldman Sacht, le moins généreux, avec quand même, prés de 800000 €.
Pour le Crédit Agricole, on ne sait pas…
Et puis toujours, dans la droite ligne de la loi sur les fake news, la presse, celle justement qui est spécialiste des fausses nouvelles, nous apprend avec une certaine jubilation, qu’une dizaine de dangereuses personnes « d’extrême droite » se préparaient à attaquer des musulmans et que de nombreuses armes ont été confisquées.
Plus c’est gros, plus ça passe.
Ces gens seraient assez fous pour s’en prendre maintenant à une communauté super protégée? Cette histoire sent la manipulation à plein nez.
Les terroristes islamiques qui ont entreposé des armes de guerre dans les caves des banlieues doivent bien rire en ce moment, de  la naïveté du Ministre de l’Intérieur et de la collaboration de fait, dont il fait preuve avec l’Islam.
Mais il ne faut surtout pas provoquer de vagues.
Car c’est par crainte d’une émeute généralisée des musulmans que nos gouvernants se montrent si lâches, au point de voir des terroristes chez ces quelques retraités français pour faire oublier les fichés S et les milliers d’assassins en puissance qui en ce moment ne pensent qu’à tuer du mécréant, du juif et du chrétien.
Oui, en effet, en France, beaucoup de gens, plus réalistes que la majorité, se préparent, en vue d’un conflit prochain avec l’Islam, qui devient inévitable, à s’armer pour se défendre le cas échéant. Vouloir se défendre, n’est pas vouloir attaquer!
Car l’Islam tisse sa toile, pendant que la police reçoit des ordres pour découvrir des « terroristes » là où il n’y a que des citoyens pacifiques.
On vient d’inaugurer la Grande Mosquée de Toulouse, par le maire républicain Jean Luc Moudenc et Carole Delga PS, présidente de la Région Occitanie.
A Vesoul, on supprime la croix, sur une chapelle, pour faire plaisir aux musulmans.
Trop de gestes d’apaisement, contre productifs, qui sont pris pour de la faiblesse par ceux qui les reçoivent.
La rencontre de Macron avec le Pape.
 
S’il en est un qui ne  pouvait qu’influencer notre temporaire Président de la République, (du moins je l’espère) c’est bien ce tête à tête papal.
Avec celui qui est plus dévoué aux clandos musulmans qu’aux chrétiens martyrisés dans le monde.
Il est le Soros en soutane, et par ses propos se charge mieux que le diable en personne à saboter son Eglise et nos Nations d’Europe.
Il fallait d’ailleurs, s’attendre à un mauvais coup de sa part.
Macron ne pouvant rien refuser à sa « sainteté », idéologie islamo-catho oblige, a tout de suite accepté la prise en charge d’une partie de la cargaison humaine du dernier bateau qui attendait, au large de la Sicile.
 
Gay Pride à l’ Elysée.
 
Notre Président, dit le freluquet sur beaucoup de sites, a su parfaitement donner des leçons de civisme à un gamin qui l’appelait familièrement Manu, lui demandant d’être plus respectueux pour la fonction présidentielle.
Mais est ce plus respectueux pour cette fonction que d’inviter à l’Elysée des danseurs exotiques africains, transgenre  et tous déguisés en travestis, dont celui qui se proclame à la fois, pédé et fils de migrant posait sa main familièrement sur l’épaule de la présidente sans le moindre respect pour la fonction.
Le tout, dans un show, qui passe du vulgaire à l’indécence.
Une sorte de carnaval bamboulesque de mauvais goût tourbillonnant, et un président de la République, oubliant complètement, cette fois, le respect de sa fonction en se fendant d’un rire jubilatoire.
Sorte d’encouragement, par la même occasion, au non respect du pays qu’il représente.
Le cachet pour service artistique rendu, devant aller dans la caisse déjà remplie des aides à l’immigration africaine.
Merci pour eux …
Mais entre l’un et les autres  le plus ridicule est difficile à trouver.
Onyx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.