lundi 7 mai 2018

La semaine de la censure globale, Zemmour, un gendarme (CRS),Génération Identitaire, etc.



Résultat de recherche d'images pour "censure"


 du 7 au 11 mai 2018 :

Je suis étonné par le peu de réactions à chaque fois qu'une idée/politique/mouvement est massivement censuré par les journalistes en poste.


Zemmour vient d'être condamné en Cassation ! 
 "En 2016, il avait affirmé que la France vivait « depuis 30 ans une invasion » et que « dans les innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées » se jouait une « lutte pour islamiser un territoire », « un djihad ».
Eric Zemmour a été condamné pour ces propos par la cour d’appel de Paris.
Le polémiste devra verser 5.000 euros d’amende pour provocation à la haine religieuse pour des propos anti-musulmans tenus en 2016 dans l’émission C à vous.
Lors de l’émission diffusée le 6 septembre 2016 sur France 5, il avait notamment estimé qu’il fallait donner aux musulmans « le choix entre l’islam et la France »."
Clairement, le message est celui-ci: "vous n'avez pas le droit de critiquer l'islam ni de dire qu'il est en train de détruire le pays pour en faire un autre".... Suivent 5.000 euros d'amende.
Du côté de Génération Identitaire qui s'est illustrée à nos frontières pour empêcher les migrants de passer, le compte Facebook a été fermé par... les p*** de Facebook.
Là non plus les journalistes en poste ne se sont pas manifestés avec des articles ou chroniques dénonçant la dictature du réseau "social".

Mais, mais vous avez toujours sur Facebook et Youtube des comptes de groupes islamistes avec des vidéos de décapitation célébrant l'assassinat des "mécréants".
La semaine passée un groupe french avait posté sur sa page youtube le témoignagevideo (lien) d'un gendarme avec 30 ans de carrière derrière lui.
 Le gendarme (je n'ai hélas pas pu vérifier l'information) a aussitôt été arrêté et interné en psychiatrie selon le groupe qui le soutient (video-ici).
Wouaaaa.... ça va très vite en ce moment.
Le maire de Béziers a été agressé physiquement lors d'une visite publique, aussitôt la "gauche" s'est félicitée sur Twitter regrettant qu'il n'ait pas fini à l'hôpital voire dans un cimetière.
Pourtant il a été élu démocratiquement!
Cette France de 2018 de Macron fait penser à ce qui se passait dans la France de 1942, collaborant avec l'ennemi, dénonçant par lettre anonyme tous ceux qui ne sympathisent pas avec la Commandatur, avec l'idée de récupérer tous les biens derrière du futur condamné.
Mes chers lecteurs, on vit une drôle d'époque et vous êtes bien placés pour savoir que la première victime de cette censure officielle (mais qui n'existe pas) est également votre serviteur.
Et sans que cela scandalise tous les autres journalistes qui font semblant de ne rien voir.
Bienvenue dans la France qui a vendu son âme au grand vainqueur grâce à sa planche à billets: le pétro-dollar.
 
Et remerciez le premier traître: Valéry Giscard d'Estaing, inspecteur des finances et bien sûr énarque, vendu aux Américains (ce qui vous explique ma censure par Raytheon et DNSComodo).
 
Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.