vendredi 11 mai 2018

Invasion migratoire : Macron nous prépare au chaos

 
 
Résultat de recherche d'images pour "photos bidonvilles paris"



Publié le 11 mai 2018 - par Jacques Guillemain 

Avec Macron il n’y en a que pour l’Europe, alors que la France est laissée à l’abandon. C’est même une catastrophe sans précédent.

Pendant que notre président reçoit le prix Charlemagne à Aix-la-Chapelle, qui récompense depuis 1950 les personnalités les plus engagées dans la construction européenne, la France s’enfonce dans le chaos généralisé.
Livrée aux migrants de Calais qui pourrissent la vie des résidents, aux casseurs cagoulés impunis qui saccagent Paris, aux bloqueurs de facs de l’ultra gauche, aux squatteurs hors-la-loi de NDDL, aux grévistes SNCF qui contestent le vote parlementaire et paralysent le pays, aux milliers de clandestins qui transforment Paris en cloaque, aux barbus qui islamisent paisiblement nos banlieues,  la France devient un immense bidonville, pour ne pas dire une zone de non droit puisque l’Etat régalien n’existe plus.
Et que dire de la Guyane et de Mayotte, totalement submergées par les clandestins surinamiens, brésiliens, haïtiens, comoriens !
C’est le chaos absolu.
Car c’est bien l’immigration qui devient un fléau dévastateur qui va désintégrer la société.
Toutes les réformes de Macron vont se fracasser sur la fracture identitaire qui va disloquer la nation.
Macron est totalement inconscient de la catastrophe qui se profile.
Sa vision d’une société multiculturelle paradisiaque est pure folie et va détruire à jamais l’avenir des générations futures.
Nous sommes gouvernés par un illuminé qui veut faire de nous des citoyens du monde.
La France est en train de perdre son identité et va connaître un effondrement de son niveau de vie avec l’arrivée de millions de déshérités sans diplôme, totalement inutiles à une économie moderne et performante, et qui plombent nos comptes sociaux déjà dans le rouge.

Ce sont 80 à 100 milliards qui sont engloutis chaque année dans une immigration improductive qui vit en grande partie de l’assistanat.

L’INSEE a calculé que le social représente 22% des revenus d’un immigré extra-européen contre 4% pour un natif.
Un gouffre financier.

Quand on sait que le social représente 730 milliards par an, soit le tiers du PIB, on mesure le coût démentiel d’une immigration insuffisamment productive.

Le discours de Macron sur l’immigration tient en 3 points :
 
Il a commencé par culpabiliser le peuple français en l’accusant de crime contre l’humanité en Algérie.
Il poursuit en vantant les bienfaits de l’immigration, chance pour la France.
Et il termine en disant qu’avec 2,5 milliards d’habitants en Afrique en 2050, l’immigration est une fatalité qu’il va falloir accepter !!

Autant dire qu’avec un capitulard pareil, les Français sont mal partis !
Il ne jure que par l’Europe immigrationniste, qui interdit de plus en plus les expulsions et élargit toujours plus le regroupement familial.
La suppression de la double peine pour les délinquants étrangers, c’est l’Europe.
En 2017 la France a accordé 265 000 visas de séjour et a accueilli 120 000 demandeurs d’asile. Deux chiffres record.
Les déboutés du droit d’asile n’étant jamais expulsés, ce sont donc près de 400 000 immigrés qui sont arrivés en France, auxquels il faut ajouter les dizaines de milliers de clandestins qui ne demandent pas l’asile.
Car sur 3 300 000 de visas distribués chaque année (longue durée et touristiques), ce sont des légions de clandestins qui ne repartent pas.
Il en arrive 100 par jour à Paris, capitale du tiers-monde depuis qu’Hidalgo tient les rênes et veut accueillir toute la misère de la planète.
Dans les camps sauvages qui fleurissent partout, c’est la crasse et la violence qui s’installent, détruisant le quotidien des riverains.
Que fait Macron ?
Rien.

L’Etat renonce à évacuer les bidonvilles puisque toute opération de police ne fait que déplacer le problème.
Les trente ou quarante évacuations décidées depuis 2015 ont tourné au fiasco.
Tout empire de jour en jour puisque le flot des arrivées ne tarit jamais, faute de volonté politique pour stopper l’invasion.

Alcool et drogue circulent dans les camps.
Les ONG demandent une protection policière pour faire leur travail !
L’insécurité est la norme.
Deux migrants se sont noyés dimanche et mardi, aggravant les protestations et les tensions chez les migrants.
La situation est devenue incontrôlable et menace de virer à l’insurrection et aux violences aggravées.

Mais comme toutes les structures d’accueil sont saturées, ni l’Etat ni Hidalgo n’ont la solution. Chacun se renvoie la balle.

Le cloaque parisien fait ressembler Paris aux Calcutta et Bombay des années cinquante, quand on enjambait la misère sur les trottoirs.

Encore quelques mois de pourrissement de la situation et Paris sera le plus grand bidonville d’Europe.

Belle perspective pour accueillir les JO de 2024 !!

Jacques Guillemain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.