lundi 16 avril 2018

Syrie : l'un des sites bombardé avait été inspecté il y a 2 mois et il n'y avait pas de trace d'arme chimique

 

 Un soldat syrien filme le centre de recherche scientifique de Damas, complètement détruit par les missiles occidentaux. Pour les Occidentaux, le bâtiment visé, situé à Barzé, en périphérie de la capitale, abritait "un centre de recherche, de développement, de production et de test de la technologie d’armement chimique et biologique" du régime syrien. Photo AFP

Photo Bien Public
 
Informations intéressantes de Frédéric Pichon, spécialiste de la région à propos d'une inspection de l'OIAC (Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques, institution internationale qui veille à ce que la Convention internationale sur les armes chimiques soit bien appliquée) :
 


 
Michel Janva
Posté le 15 avril 2018 à 22h07 | Lien permanent  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.