mercredi 18 avril 2018

Syrie : Emmanuel Macron annonce que les contribuables français vont donner 50 millions d’euros à l’organisation pro-djihadistes « Syria Charity »

 
 



BREIZATAO – ETREBROADEL (18/04/2018)

 Emmanuel Macron a reçu hier, à l’Elysée, l’organisation pro-djihadiste « Syria Charity ».




Sa fonction, conformément à la stratégie standard de la guerre révolutionnaire marxiste dont s’inspirent les islamistes, consiste à organiser l’effort de guerre à tous les niveaux (médiatique, sociaux, économiques). Ici, essentiellement, à financer l’administration des territoires sous contrôle des islamistes.
 


Emmanuel Macron, conformément à la stratégie arrêtée par Nicolas Sarközy en 2011 puis poursuivie par François Hollande, continue de mettre en oeuvre le soutien de l’Etat Français à l’insurrection islamiste contre Bachar al-Assad.
Le président français s’appuie plus spécialement sur les Frères Musulmans, en France comme à l’étranger, pour mettre en forme cette stratégie.

C’est ce qui explique pourquoi il a récemment choisi Edwy Plenel, dont les liens avec les Frères Musulmans sont notoires (lire ici), pour contrer les critiques grandissantes contre ce dernier et Médiapart, tenant de la ligne islamo-gauchiste.
Cette ligne stratégique mise en application à l’origine par Barack Hussein Obama et Hillary Clinton en 2011, vise à remplacer les régimes autoritaires nationalistes du Moyen-Orient par des régimes islamistes.
La France, dans cette stratégie, n’est qu’une supplétive des néo-conservateurs anglo-américains et israéliens.
 
Macron a annoncé qu’il donnerait 50 millions d’euros ponctionnés auprès des contribuables français pour financer l’effort de guerre djihadiste sur l’arrière du front soutenu par Syria Charity.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.